Le paysage politique Guineen : L’industrie de recyclage par excellence

680

En plus des déchets ménagers qui jonchent les rues de la capitale, il y a aussi celui des déchets « humains » ! Et ces déchets « humains » se trouvent dans le monde politique. Ils font plus écho par rapport à l’autre catégorie de déchet. La « déchetterie politique » guinéenne est plus dangereuse que la décharge de Dar-Es-Salam (concasseur). Celle de Dar-Es-Salam n’a tué qu’une seule fois directement avec l’éboulement qu’il y avait eu il y a un an à peu près, mais la « déchetterie politique » tue à petit feu depuis notre pseudo indépendance. Elle continue encore. Et d’ailleurs, elle ne compte pas s’y arrêter.

Quel est ce recyclage dans « la déchetterie politique » guinéenne ?

Dans la « déchetterie politique » guinéenne, il y a des déchets de tout genre et de toute couleur. Il y a des déchets « féminins » et des déchets « masculins », des vieux déchets et des déchets, moins vieux, et non vieux, c’est-à-dire des « jeunes » !

Ce recyclage-là consiste à reprendre des acteurs qui, en réalité, sont vieux et improductifs, afin d’animer et faire « évoluer » la vie politique de notre pays.

Dans ce recyclage, il y a de tout genre. Des anciens directeurs devenus ministres ; des anciens ministres devenus ministres-conseillers ; des anciens ministres et conseillers devenus adversaires politiques et porte-paroles ; des anciens opposants devenus ministres et conseillers ; des anciens ministres devenus « révolutionnaires » ; des députés devenus ministres, et enfin, des anciens Premiers ministres devenus opposants (Chef de file de l’opposition et haut représentant du Chef de l’État). L’environnement ressemble à une boîte pour échangistes ! Il est complètement malsain et pourri !

En réalité, le problème guinéen est profondément endogène. Depuis que nous avons soi-disant obtenu notre souveraineté nationale, notre pays fonctionne avec les mêmes acteurs pratiquement. Soit, ce sont ceux-là qui sont dans le système depuis la première République, ou il y a un petit maquillage avec un transfert de responsabilité de père en fils et/ou en filles. D’ailleurs, il suffit d’observer ceux qui gouvernent le pays pour comprendre qu’ils sont soit, des anciens dirigeants des différents régimes et/ou ce sont leurs fils/filles qui sont aux affaires. Du coup, nous sommes dans un cercle vicieux. Nous tournons en rond. Avec ce système, le pays n’a pas en réalité connu et ne connaîtra pas une réelle mutation politique !

En plus, il y a un autre recyclage dans la « déchetterie politique » de notre pays qui consiste à confier l’animation de la vie politique à des acteurs incompétents et inconséquents. Desquels, il ne faut attendre aucun résultat positif. Ceux-ci changent de familles politiques à tout moment. Ils sont sans conviction.

En fait, chacun change de veste en fonction de ses humeurs et ses intérêts. Et face à un peuple non exigeant et résigné, ils parviennent à avoir des « moutons » à traîner. Et ça marche très bien malheureusement.

Le changement passera impérativement par une véritable mutation au niveau des acteurs politiques sans quoi, nous allons continuer à tourner en rond et ça va être un éternel recommencement. Tourner sans y parvenir à un résultat.

Par ailleurs, le plus dangereux est le fait qu’il n’y a pas de tri lors du recyclage dans la « déchetterie politique » de notre pays. Alors que le tri est indispensable voire obligatoire pour obtenir un résultat positivement significatif dans le recyclage. On ne doit pas mélanger les déchets ménagers des cartons, des plastiques, etc. Nous avons besoin de trier les cartons, les plastiques,…pour fabriquer des produits nouveaux. Et les déchets ménagers pour produire des engrais.

Si le recyclage marche très bien dans la collecte et le tri des déchets pour la fabrication des produits ménagers, il faut souligner qu’il ne marche dans la « déchetterie politique » de notre pays. Et pourtant, il en faut pour la bonne marche de la démocratie. Par conséquent, il faut des produits non usés (jeunes qualifiés et de conviction) pour incinérer les déchets inutiles et improductifs ! Sans cela, la salubrité n’est pas pour demain !

BAH Oumar Rafiou
Citoyen libre



Horizon Guinée

Horizon Guinée, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com