Baccalauréat session 2018 : Comment expliquer cet échec ?

339

Hier, le Ministère de l’enseignement pré-universitaire a procédé à la proclamation des résultats du baccalauréat session 2018. Sur 73641 candidats, 20991 ont décroché le fameux sésame, avec un taux de réussite catastrophique de 24,38%. Le résultat le plus médiocre a été réalisé en Sciences sociales ou seulement 15,70 % ont décroché leur baccalauréat.

Comment expliquer cet échec ?

Pour expliquer la réussite des élèves à l’école, dans bien des cas, les spécialistes utilisent deux paradigmes : l’internalisme et l’externalisme. Pour les externalistes, la réussite à l’école, s’expliquerait par des facteurs externes à celle-ci et pour les internalistes, cette reussite s’expliquerait par des facteurs internes à l’école. Dans le cas précis, ce taux d’échec s’expliquerait par des facteurs internes à l’école guinéenne en ce sens que la réussite n’a pas dépassé les 50%. Autrement dit, les formateurs n’ont pas été à la hauteur de leur mission.

En fin, ces résultats mettent en relief les lacunes de notre système éducatif qui nécessite une refondation complète. Tous les pans du système sont à reformer pour mieux optimiser les résultats pour les sessions futures, car la qualité de l’école détermine souvent la qualité du model social dans lequel le pays veut s’inscrire.



Horizon Guinée

Horizon Guinée, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com