Immigration aux États-Unis : l’administration Trump dans l’impasse

619

La politique d’immigration prônée par l’administration Trump continue de faire polémique, il y a quelques jours, plus de 1800 enfants illégalement entrés sur le sol américain ont été remis à leurs parents. Mais à ce jour, plus  de 700 sont encore séparés de leurs familles. Ce qui signifie que l’administration de Trump n’a pas respecté le délai fixé par le juge fédéral de San Diego (Californie) Dana Sabraw. Ce dernier avait contraint l’administration américaine le 26 Juin dernier à rétablir cela dans un délai de deux semaines pour les enfants âgés de 5 ans et d’un mois pour les enfants de 5 à 17 ans.

Cette politique de séparation mise en place depuis l’été 2017 et qui s’est accentuée depuis le mois de Mai dernier, avait pour but de dissuader les migrants clandestins venus d’Amérique Centrale via le Mexique. Le ministre de la justice Jeff Sessions a parlé de « zéro tolérance ».

Il est important de signaler que ces séparations ont provoqué de vives critiques au sein de l’opinion nationale et internationale. Donald Trump pour justifier ces mesures, a prétendu qu’il ne faisait qu’appliquer la loi votée par les démocrates.

Nous reviendrons sur les détails de cette information dans nos prochaines éditions.



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com