Docteur Ousmane Kaba dans la tourmente

571

Depuis plus de 24 heures, les propos de Dr Ousmane Kaba font la une des réseaux sociaux. Pour beaucoup, cette dernière sortie de Dr Kaba mérite d’être condamnée en ce sens que les propos « ethniques » ténus sont d’une extrême gravité au regard de son rang social, et du climat sociopolitique de la Guinée. « Nous avons décidé de voir comment s’entendre ensemble pour pouvoir conserver notre pouvoir puisque c’est notre lait, nous, le mandingue qui se trouve dans la calebasse ».

Votre rédaction a fait le tour des réseaux sociaux pour tenter de comprendre la colère des uns et des autres.

L’ethnie comme stratégie de mobilisation dans la conquête du pouvoir est un fait très répandu, malgré son usage variable d’un pays à un autre ou selon les continents. Pour la conception wébérienne, l’ethnicité est une construction sociale et un moyen d’instrumentaliser les luttes politiques. Cette explication colle bien au cas Guinéen dans la mesure où dans ce pays, la diversité ethnique offre des stratégies aux hommes politiques leur permettant de mobiliser l’électorat et de conquérir le pouvoir.

Par ailleurs, Selon beaucoup d’internautes, Dr Kaba n’est pas à son premier coup d’essai, et n’est pas la seule personnalité politique guinéenne à se servir de l’ethnicité pour la conquête du pouvoir. Suite à ses propos ethniques, les réactions ne se sont pas faites attendre.

Ainsi, pour Aliou Bah ex directeur de com du Bloc Libéral « Les propos ethnico-régionalistes ténus par Dr Ousmane Kaba, député et Président du PADES, constituent une atteinte à l’unité nationale, un danger pour la République et une honte pour lui en sa qualité d’élu, d’intellectuel et d’homme politique……. C’est pourquoi, au regard de l’article 4 de notre constitution, une plainte doit être formulée afin qu’il réponde devant une juridiction. ».

Pour Kharé Man un guinéen très suivi sur les réseaux sociaux « Les propos nauséabonds du Docteur Ousmane Kaba doivent avoir une suite judiciaire, c’est un minimum. Nul ne doit impunément s’affranchir de son devoir de préserver l’unité de la nation, par son action et par ses propos. La justice, les organisations de la société civile, mais surtout l’état doivent être en première ligne pour barrer la route à ces velléités « divisionnistes » qui ont mis l’unité nationale en pièces.»

Pour un autre internaute Hamidou Sow « Tenir des propos communautaristes est irresponsable pour un homme politique. Nous sommes une nation et l’unité de la République doit être respectée. Ces propos doivent être punis par la loi. Le pouvoir n’appartient pas à une région en République de Guinée, mais il appartient à celui que le peuple souverain aura élu à la tête du pays ».

Quand à Mory Kaba, il affirme que : « Se battre pour sa communauté dans une république, composée de plusieurs groupes ethniques afin que celle-ci se maintienne ou exerce le pouvoir, est plus qu’une absurdité. Ne bafouons pas les valeurs de la République et du vivre ensemble. La Guinée mérite mieux que ces petites mentalités infâmes et dangereuses ».

Pour Fodé Oussou, numero 2 de l’UFDG « Ousmane Kaba a confirmé qu’Alpha Condé avait été aidé par le Général Konaté en 2010 ».

Un autre internaute du nom de Kerfalla Cissé s’exprime ainsi : « Si les propos tenus par Ousmane Kaba dans cette vidéo sont authentifiés, ils ne sont pas de nature à apaiser le climat social. Un intellectuel de son envergure se doit d’avoir de la répartie et du recul par rapport aux considérations ethniques. Ce pays est malade de ses intellectuels ».

Pour Ousmane Yattara de l’UFR « Ses propos sont irresponsables mais ça ne me choquent pas, les hommes politiques ne sont pas cons ils exploitent ce que vous êtes , ils savent tous ce que vous aimez,  » l’ethnostratégie » marche bien en Guinée, le jour où vous arrêterez de voter pour quelqu’un juste par ce qu’ il est de votre communauté, alors ces discours pareils disparaîtront ».

Et en fin pour Rafiou Bah citoyen libre : « Deux  des plus grandes et prestigieuses universités du monde : Harvard et Sorbonne, nous ont produit deux Dr aux idées extrêmement dangereuses »

Ces faits mettent en relief la colère des uns et des autres sur les propos de Dr Kaba. Toute fois , il est important de signaler que l’ethnostratégie n’est pas un fait nouveau en Guinée, les résultats des différentes échéances électorales ont démontré que chaque candidat se base sur son ethnie ou sa région pour un avoir un électorat.

Sur ce, comment lutter contre ce phénomène qui compromet dangereusement notre démocratie et vivre ensemble ?



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com