Modification de la constitution : les anciens membres du CNT lancent un ultimatum

687

Le collectif des anciens membres du Conseil National de la Transition (CNT) s’oppose à la modification de la constitution guinéenne. L’annonce a été faite ce vendredi, 29 mars 2019 au cours d’une conférence de presse organisée à cette occasion. Dans son intervention, Boubacar Siddighy Diallo, membre de ce collectif a rappelé que la constitution de 2010 a été votée à l’unanimité par les 159 membres du CNT. Selon lui, on ne peut pas faire un travail, 9 ans après, un groupe de personnes se lève pour dire que ce travail a été mal fait. « Le débat que nous voulons ouvrir aujourd’hui, c’est qu’est-ce qui est mauvais dans la Constitution Guinéenne ? » s’interroge-t-il. Pour lui, la Constitution Guinéenne est l’une des rares Constitutions à contenir des dispositions relatives au poste de défense et de sécurité. « Cette constitution a permit à chaque citoyen guinéen de se faire assister un conseiller dès l’instant de son interpellation. Donc, si certains pour des faits non avoués se constituent dans une autre forme, pour saper le travail qui a été fait, c’est que eux-mêmes rédigent la constitution sans la comprendre » ajoute-t-il. Pour finir, au nom du collectif des anciens membres du CNT, il a invité le peuple de Guinée de garder cette constitution de 2010.



Avatar

Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com