Remaniement Ministériel en France: Sibeth Ndiaye nouvelle porte-parole du gouvernement, de l’ombre à la lumière

618

 « Vous informer et expliquer ce que fait le gouvernement pour votre quotidien : c’est mon nouveau job (merci @EmmanuelMacron et @EPhilippePM pour leur confiance !), et ça commence tout de suite. Je vous dis à demain pour mon premier compte-rendu du Conseil des Ministres ». Ont été les premiers tweets de la nouvelle porte-parole

C’est le casting que personne n’attendait. Pour remplacer Benjamin Griveaux et Mounir Mahjoubi, partis défendre leurs chances pour les municipales à Paris, ainsi que Nathalie Loiseau, désignée tête de liste de La République en marche (LRM) pour les européennes, de nombreux observateurs pensaient qu’Emmanuel Macron enverrait un signal, alors que le mouvement des « gilets jaunes » n’en finit plus de jouer les prolongations. C’était sans compter sur l’art du contre-pied du chef de l’Etat, qui a décidé… de ne rien changer : deux très proches et une ex-juppéiste s’en vont, deux très proches et une ex-juppéiste arrivent.

Dans un communiqué transmis aux médias dimanche 31 mars, au beau milieu des journaux télévisés du soir, l’Elysée a annoncé la nomination de deux membres du premier cercle : Sibeth Ndiaye, 39 ans, actuelle conseillère presse et communication du chef de l’Etat, a été désignée secrétaire d’Etat auprès du premier ministre et porte-parole du gouvernement, tandis que Cédric O, 36 ans, conseiller économique à la présidence de la République, obtient le secrétariat d’Etat au numérique. Le poste de secrétaire d’Etat aux affaires européennes a été confié à Amélie de Montchalin, 33 ans, députée (LRM) de l’Essonne et figure de la majorité.

Pour ce remaniement présenté comme « technique » par l’exécutif, Emmanuel Macron fait le pari de la nouveauté puisque aucun des trois heureux élus n’a eu d’expérience ministérielle auparavant. « Ce sont trois jeunes d’une nouvelle génération, trois jeunes qui ont fait leurs preuves dans leur fonction, trois politiques qui viennent des deux rives », se réjouit Philippe Grangeon, le conseiller spécial d’Emmanuel Macron, désormais seul aux commandes de la communication de l’Elysée, dans l’attente du remplacement de Mme Ndiaye. Selon différentes sources, Mayada Boulos, qui fut la conseillère en communication de Marisol Touraine au ministère de la santé, tiendrait la corde pour reprendre le poste.

Pour elle, quand l’action publique ose, elle peut réaliser de grand-chose. La route est longue, mais cette française d’origine sénégalaise est prête à assumer avec brio ses nouvelles fonctions.

Source le monde



Horizon Guinée

Horizon Guinée, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com