Marche de colère des journalistes : Sannou Kerala Cissé s’insurge contre des magistrats

318

Comme annoncé, la marche de colère des journalistes contre la condamnation de Lansana Camara, directeur de publication du site d’informations ‘’conakrylive.info’’ a eu lieu ce mardi 02 avril 2019. Plusieurs responsables de medias ont pris part à cette marche, c’est le cas du président de l’UTELGUI (Union des Télévision Libre de Guinée).
Dans son intervention, Sannou kerfala Cissé , président de l’UTELGUI a indiqué que la presse guinéenne s’est mobilisée pour le respect de la loi L002 du 22 joint 2010. Selon le gouvernement guinéen entrain de violer cette loi a travers les magistrats de la république. « Cette loi est entrain de violer par les magistrat de la république. Je suis surpris, cette loi n’à rien avoir avec une loi ordinaire. Les délits de presse sont dépénaliser en république de guinée, la sanction, elle ne peut qu’être pécuniaire, elle ne peut pas être une sanction de détention » déclare-t-il.
Dans la même optique, il a affirmé que cette loi est interprétée malheureusement de différentes manières. « Chacun interprète cette loi selon son bon vouloir, à un moment donné il faut dire stop, et ce stop là qu’on a entrepris aujourd’hui. Dans les jours à venir d’autres actions seront envisagées » promet-il.
Présent à cette marche, Sékou koundono, l’administrateur général de la cellule balais citoyen a souligné que sa structure accompagne les hommes de medias pour le respect de la loi L002. « Nous sommes là pour marcher avec les journalistes, pour leur faire comprendre qu’ils sont une partie intégrante de la société civile et quand ils sont inquiétés nous sommes inquiétés », affirme-t-il.


Aboubacar M’mah Camara
Tel : 669 49 32 51



Avatar

Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com