Affaire 3ème mandat : le PADES reste toujours catégorique

366

Modifier la constitution pour permettre au président de la République de Guinée de  briguer à un 3ème mandat, telle est la préoccupation principale  du parti RPG-arc-en-ciel à ce dernier temps.  Pour le PDES, c’est un projet qui ne verra pas le jour en Guinée. Il l’a avoué au cours de leur assemblée générale tenue ce samedi 13 avril 2019 à travers son coordinateur national administratif.

D’entrée, Mohamed Lamine Kaba, coordinateur national administratif du PADES a rappelé que depuis quelques semaines, des tentatives, des  manifestations et des  déclarations  sont un peu  partout  dans le pays pour cette affaire de la modification de la constitution. « Vous avez vu que la population est  manipulée à coût de milliards de nos francs pour sortir et pour  prôner  un éventuel 3ème mandat du président de la république  ou la mise en place d’une nouvelle constitution.  Nous avons pris acte de cela et nous avons décidé d’informer la population qu’elle sache  effectivement que la démocratie est basée sur l’alternance », a-t-il indiqué.

Selon lui, le président de la république a pris l’engagement de respecter la constitution, de respecter les lois de cette constitution et de leur faire respecter.  « Quelques soit les insuffisances de notre  constitution, aujourd’hui il y a aucune urgence de faire quelques modifications que se soit ou quelque changement que se soit » précise-t-il.

Pour le coordinateur national , ça ne  veut pas dire  que la constitution ne peut pas avoir de transformations ou de changements de quelques éléments, « mais aujourd’hui, nous savons et nous voyons que c’est simplement une volonté de confisquer ce pouvoir et de confisquer notre démocratie », dit-il.

Enfin, il a promis  que le parti des démocrates et de l’espoir (PADES) fera tout, pour que cette constitution ne soit modifiée.



Avatar

Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com