Guinéenne de la semaine : La Citoyenne du monde Tiguidanké Traoré « N’TI »

1335

Des guinéens compétents et engagés sont un peu partout, Tiguidanké Traoré, N’ti pour les intimes, est dans cette catégorie de guinéenne qui fait la fierté de la femme africaine de Guinée en Belgique. Née dans la cité des alumines à Fria, cette brave dame est mariée et mère de deux enfants. Elle se considère comme une citoyenne du monde  et prête à relever les challenges de la femme engagée du 21eme siècle.

Elle est à la fois femme politique et businesswoman. Diplômée de l’Institut des sciences de l’information et de la communication, Tigui est spécialisée en Communication d’Entreprise et Sociale. Après avoir obtenu de longues expériences dans l’administration comme employée administrative pour la commune de Chaudfontaine. Elle s’engagea dans le business en 2010 en créant son propre label « COCOSTYL » qui favorise le vivre ensemble par une mode solidaire aux inspirations afro européennes, elle lance sa structure en E-commerce  et participe à l’engagement citoyen  de la diaspora africaine en misant sur la richesse de la diversité culturelle dans la région de Liège.  Elle investit aussi à l’international en ouvrant son premier   SHOWROOM à  Casablanca  au Maroc.

En 2016, à travers la structure L’ONG AWAC « Africa Woman Agrobusiness Center » dont elle est la co-fondatrice,  elle entama une tournée dans certains pays de l’Afrique de l’ouest : Burkina Fasso, le Mali et la Guinée. Le but était de coacher les femmes  rurales en faisant la promotion de leurs produits locaux. Autrement dit, en mettant un zoom sur leur service et l’impact socio-économique que cela génère à la communauté rurale auprès des partenaires locaux.  

Elle se met aussi au service de la collectivité en œuvrant dans des fondations et organismes communautaires en agissant auprès des communautés culturelles  telles que « Lionnesse of africa »

En 2018, un nouveau vent commence à souffler dans la vie de Tiguidanketé Traoré en décidant de ce lancer en politique avec le Parti  du Mouvement Réformateur  du MR. Ainsi, elle devient alors la première belge d’origine guinéenne à se présenter sur une liste électorale belge du parti pour apporter une alternative politique qui se veut socio-libérale,  interculturelle exigeant un plus grand respect des libertés individuelles , de justice sociale et une  valorisation de la diversité Belge.

Au niveau local, elle s’intéressa au plan mobilité, une ville solidaire et qui valorise l’effort. Pour elle, il faut  dans une ville une meilleure qualité de vie, une ville qui mise sur sa jeunesse, ses racines, sa culture, une ville écologique aux énergies vertes et à la mobilité douce.

Aujourd’hui, Tigui est une femme épanoui avec une très grande expérience à revendre dans plusieurs domaines de la vie. Elle possède une solide expérience en immigration, en communication, en administration et en développement de partenariats/affaires ainsi qu’en tant qu’administratrice auprès de plusieurs organismes public et privé.

Elle se considère comme une panafricaniste. Pour elle, « L’Histoire- l’unique, la Grande, la nôtre – aime circonscrire les rondeurs du monde dans des frontières. On ne sait trop comment elle les définit, mais qu’elle les avance ou les transgresse, toujours est-il qu’elle les protège, les défend. Elle lâche rarement prise…… Aujourd’hui il se trouve que cette réalité s’avère plausible que ce soit dans le domaine des Arts ou dans l’agroalimentaire, l’Afrique est en train d’écrire son histoire la Vraie ».

C’est au regard de ce parcours glorieux, de cette combativité, de cet amour pour le continent africain et surtout de cet engagement citoyen que le site Horizon Guinée a choisi cette brave dame comme « Guinéenne modèle », autrement dit, comme personnalité guinéenne de la semaine.

Le site Horizon Guinée est allé à la rencontre de cette brave dame à Vendée dans le pays de la Loire.

Entretien

Horizon Guinée : Bonjour Tigui

Tigui Traoré : Bonjour monsieur Camara

Horizon Guinée : avant de rentrer dans le vif du sujet, vous avez été choisi comme  ambassadrice des 72 heures du livre à Fria votre ville natale. Quels sentiments avez-vous après ce choix sur votre personne.

Tigui Traoré : C’est d’abord un sentiment de fierté et de grandes responsabilités. Pour la Citoyenne du monde que je suis, mon rôle est de participer à des actions dans tous les domaines  et à tous les niveaux en posant des actions qui pourraient impacter nos braves concitoyens restés sur le continent. D’où mon engagement en tant que Ambassadrice de ce projet aussi noble que le livre comme le dirait l’autre : » La lecture est à l’esprit ce que la nourriture est à l’organisme » Alors Oui je suis Ambassadrice pour redonner le goût du livre à nos jeunes pour que vive l’humanité.

Horizon Guinée : En parlant de votre parcours, vous avez parlé de  votre engagement politique, quelles sont les raisons qui vous ont poussées sur  ce chemin très périlleux ?

Tigui Traoré : Pourquoi la politique ?

Quand Il ne se passe plus une semaine sans qu’il n’en soit question dans le débat public de laïcité, foulard, islam, immigration, chômage ou race.

Le constat est clair : Nous assistons à une transition citoyenne que ce soit en politique ou ailleurs les contours que prennent les discours citoyens prouvent à quel point notre Démocratie souffre d’une crise  profonde.

La richesse de la diversité que j’incarne dans ce contexte par mes initiatives et actions citoyennes tant au niveau national que international est une raison suffisante de faire de la POLITIQUE. Donc je suis persuadée que la politique est la clé pour interpréter le rôle du citoyen modèle dans l’ère de son temps.

Parce que quand les fondements de notre Démocratie sont menacés, il nous faut des Leaders d’opinions audacieux mais également des jeunes et des femmes pour poser des actions concrètes dans un esprit critique et solidaire.

Alors OUÏ je fais partie de cette génération Y qui portera ce flambeau.

Horizon Guinée : Avez-vous des ambitions ou perspectives pour la Guinée ? Si oui lesquelles ?

 Tigui Traoré : perspectives pour la Guinée, oui

L’Afrique est en train d’écrire son histoire, la vraie.

Tous les journaux  économiques nous le confirment. L’avenir c’est en Afrique, mon rôle de citoyenne du monde serait de participer pleinement à cette transition dans mon pays la Guinée et cela à tous les niveaux (citoyen économique culturel politique..). Donc oui je n’ai pas d’ambition pour la Guinée mais plutôt L’AMBITION de la Guinée

Horizon Guinée : l’ambition de la Guinée, qu’est-ce que vous voulez dire ?

Tigui Traoré : La Guinée est aujourd’hui un pays qui se cherche, donc elle a besoin de ses fils et filles dans tous les domaines pour faire bouger les choses, mon rôle serait d’être parmi ces braves femmes qui comptent s’investir pour un avenir radieux pour les futures générations. 

Horizon Guinée : Depuis 2012, votre ville Fria traverse une crise, selon vous, qu’est-ce qu’il faut faire pour aider cette ville qui vous a tout donné ?

Tigui Traoré

« Friaka » cette casquette que je porte avec brio, est l’une des villes les plus cosmopolites de la Guinée de par sa démographie et surtout du fait de l’ascenseur socio-culturel dont elle a bénéficié durant les premières heures de Pechiney, s’il y a bien une ville qui est prête à recevoir le vaccin de la mondialisation c’est bien évidemment Fria grâce à sa ressource humaine investie sur le plan éducatif, une vraie aubaine si les énergies conjuguent une même synergie c’est là-dessus qu’il faudrait y travailler.

Pour ce faire chaque citoyen de Fria devrait être un acteur de développement je suis impressionnée quand je vois qu’il y a des initiatives citoyennes qui sont entreprises par nos jeunes frères comme Alpha le sérum (L’initiateur de FriaVilleDuLivre) et nos aînés comme N’faly Touré qui a dû prendre un congé sabbatique et renoncer à tout le confort de l’occident pour aller participer inclusivement au développement de cette ville, et bien d’autres. Je crois que ce sont des actions de terrain qu’il faut accompagner et ne plus miser sur l’usine comme perspectives d’avenir Ceci dit, le rôle que jouera l’élite de femmes de la promotion Djamboye je parle ici de Leadership féminin comme Fingui Camara, M’balou Fatoumata Camara, Antoinette Goumou, Oury Djelo et bien d’autres j’en passe sera incontournable pour promouvoir l’égalité homme femme nous serons au rendez-vous je profite de votre vitrine pour bien entendu lancer l’appel à toutes les braves femmes qui se reconnaissent dans ce répertoire d’y participer pleinement  à la relève de cette ville et cela dans tous domaines. Car, Fria nous appartient tous.

Horizon Guinée : Quel regard portez-vous sur la situation sociopolitique de la Guinée?

Tigui Traoré : Mon regard sur la situation socio-politique de la Guinée ne peut être qu’un regard d’observateur peu critique, puisque je ne suis pas sur le terrain, donc mon jugement serait tronqué. Ceci dit, je regrette le manque de LEADERS affirmés dans ce pays et pire encore la jeunesse ne pense que politique, respire politique comme si celle-ci est la condition nécessaire de survie. Comme le dirait l’autre, on ne détruit pas le système en le boycottant ou le critiquant, on détruit le système en construisant sans lui. Le mouvement citoyen coordonné est plus fort qu’un parti politique. Nous sommes ce peuple chaque ou GUINÉEN  est un potentiel ALPHA CONDÉ en politique ou ailleurs.

Horizon Guinée : Comment faites-vous pour concilier la vie politique et vos activités familiales mais aussi la gestion de vos business?

Tigui Traoré : J’ai la chance d’avoir un mari qui me soutient Dieu sait que ça ne court pas les rues, Bravo d’ailleurs à tous ces hommes de l’ombre parfois battus dont on parle peu, très peu.

J’ai vite compris que ma première entreprise était ma famille mon époux, et mes deux trésors donc le reste coule de source. De toutes, ce n’est  pas évident tous les jours mais je suis faite pour bosser, me dépasser, donc impossible de rester dans ma zone de confort toujours au taquet je crois que mon énergie positive et décalée me fait tenir la cadence

Horizon Guinée : votre dernier mot ?

Tigui Traoré : Merci à toi pour cette entrevue décontractée et Bravo à vous, cette jeunesse qui ose la plume !

Horizon Guinée : je vous remercie pour nous avoir accordé cet entretien.

Tigui Traoré : C’est moi qui vous remercie pour de m’avoir donné cette opportunité. Merci à toute votre équipe pour l’excellent travail que vous faites.



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com