Politique : le PADES déplore l’existence d’un million 500 milles fictifs dans le fichier électoral

280

Quelques jours après la découverte des fictifs dans le fichier électoral par la commission de suivi, le parti des démocrates et de l’espoir (PADES) a déploré cela avec beaucoup d’amertume. Ce samedi, 20 avril 2019 à travers son coordinateur national chargé des affaires administratives, l’annonce à été faite lors de leur assemblée générale tenu à Conakry.

Selon Mohamed lamine kaba, coordinateur nationale des affaires administratives, le PADES a suivi il ya quelque jours, la publication du rapport d’audit par la CENI. « Nous avons constaté avec beaucoup d’amertume, l’existence de plus d’un million 500 milles électeurs qui n’ont pas d’information fiable. Pour le moment nous ne parleront pas de fictifs, mais cette situation est alarmante et inquiétante, quand on sait que le cœur des élections repose sur le fichier électorale.» a-t-il déclaré.

Parlant la révision de la constitution pour un éventuel 3ème mandat, le coordinateur national a promis que le PADES se battra sur le terrain pour ne pas qu’il y ait un 3ème mandat et invité la justice à faire son travail: « Le 3ème mandat est aujourd’hui illégale et ne peut pas en aucun cas inquiéter les personnes qui défendent quelque chose qui est illégale. Au contraire, nous pensons que ceux qui doivent se retrouver en mal avec la justice sont les promoteurs du 3ème mandat », ajoute-t-il.

Pour finir, il a annoncé l’élaboration d’une strategie que le parti va mettre en place pour barrer la route a ceux qui font la promotion du troisième mandat. « Nous sommes entrain d’élaborer notre stratégie et très bientôt vous serez informer des activités que nous allons mettre en place pour barrer la route a tous ceux qui font la promotion du 3ème mandat » conclut-il.



Avatar

Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com