Championnat de France: Ces joueurs africains qui ont fait les beaux jours de Lille

363


Attraction du prochain mercato estival, l’international ivoirien Nicolas Pépé affole les compteurs du côté de Lille. Mais depuis le titre de Champion de France lors de la saison 2010-2011, plusieurs joueurs africains ont permis à Lille, actuellement deuxième du classement de Ligue 1, de rester un club de référence dans l’élite du foot français.

Dix-neuf buts et 11 passes décisives. Cette saison, l’international ivoirien Nicolas Pépé casse la baraque pour le LOSC, aujourd’hui en deuxième position du Championnat de France, synonyme de Ligue des champions pour le prochain exercice. Mais dans le nord de la France, ils sont plusieurs internationaux africains à avoir fait briller les couleurs du club.

Gervhino, Moussa Sow et le titre

On se souvient par exemple de l’Ivoirien Gervhino, Champion de France avec le  LOSC sous les ordres de Rudi Garcia. A l’époque, le Champion d’Afrique  partageait la vedette avec Moussa Sow et Eden Hazard. Sow, attaquant international sénégalais, était le symbole d’une équipe lilloise en pleine confiance. Ses qualités de finisseur étaient compatibles avec celles de créateur de Gervinho. « Moussa profite de la qualité de préparation des actions de toute l’équipe. Il est souvent bien placé, il est opportuniste », racontait Rudi Garcia. Moussa Sow avait terminé meilleur buteur de la Ligue 1 avec 25 réalisations.

Son compatriote Idrissa Gueye a aussi été un élément important du LOSC. Le milieu de terrain est resté à Lille entre 2009 et 2015 et a joué 134 rencontres. Rudi Garcia avait lancé à Lille ce joueur formé à l’association Diambars du côté de Dakar. « Idri quand il va au duel, il ressort toujours avec le ballon », disait Rudi Garcia. Pour sa première saison professionnelle, le Lion de la Téranga, qui avait à peine 21 ans, faisait le doublé Coupe-Championnat de France.

Salomon Kalou et sa fin de saison exceptionnelle en 2012/2013

Le Champion d’Afrique Salomon Kalou, arrivée à Lille l’année suivant la conquête du titre reste aussi dans les mémoires des Dogues. Grâce à l’international ivoirien, Lille avait terminé sur la troisième marche du podium (2011/2012). Le talentueux Salomon Kalou, parfois critiqué pour son irrégularité, avait réalisé une fin de saison exceptionnelle en 2012/2013. L’attaquant avait terminé avec 14 buts en championnat, dont 10 inscrits sur les dix dernières journées. Son départ en 2014 avait fait du mal à Lille ! Il reste le dernier meilleur buteur africain du club avant Nicolas Pépé.

Impossible d’évoquer les dernières années de Lille sans parler du portier nigérian Vincent Enyeama. Arrivé en 2011, l’international nigérian a impressionné toute la Ligue 1 par ses arrêts extraordinaires. Lors de la saison 2013-2014, il avait enchaîné 11 rencontres sans encaisser le moindre but, contribuant pour beaucoup à la 3e place finale des Dogues au classement de la Ligue 1. Le Champion d’Afrique 2013 a été écarté du groupe professionnel depuis le début de l’exercice 2017-2018. Un choix sportif de Marcelo Bielsa. Vincent Enyeama a rompu son contrat avec le LOSC en août dernier. « La façon avec laquelle j’ai été écarté… humainement, ce n’était pas bien », déplore-t-il aujourd’hui.

« Lille c’est la famille ! »

Aurélien Chedjou, défenseur central, s’est petit à petit imposé à Lille. Arrivé en 2008, il a finalement disputé 206 rencontres jusqu’en 2013. Comme Gervhino, Moussa Sow et Idrissa Gueye, il a été sacré Champion de France en 2011. « Lille c’est la famille ! Je prends des nouvelles dès que je peux », avait avoué l’international camerounais sur le site du club en 2016. En 2013, le club turc de Galatasaray avait annoncé l’arrivée de Chedjou, né à Douala. « Si je dois me souvenir de quelqu’un incarnant le club de Lille, c’est Michel Seydoux, le président. Je ne crois pas qu’il ait raté dix matchs en cinq ans. Je le revois fêtant le titre, sur le bus à impériale », avait raconté Chedjou dans les colonnes du quotidien Libération.

Formé à Angers, Sofiane Boufal a rejoint le LOSC en 2015. Après des débuts timides, il réussissait à s’imposer comme l’un des joueurs clés au sein de l’effectif du club nordiste. Le milieu offensif, international marocain, auteur de 11 buts et 5 passes décisives en championnat de France lors de la saison 2015-2016, a quitté le Nord pour l’Angleterre en 2016 (Southampton). Ses entraîneurs successifs au LOSC (René Girard, Hervé Renard et Frédéric Antonetti) n’avaient pas hésité à en faire un titulaire indiscutable depuis son arrivée.

Source RFI



Horizon Guinée

Horizon Guinée, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com