Bah Oury : « le prétexte de modification de la constitution et du referendum de 2001 a amené le pays dans un désastre général »

177

Modifié la constitution guinéenne au soir du deuxième et dernier mandant d’Alpha Condé, est un acte qui n’est pas tout apprécié  par le président de l’UFDG renouveau. Il l’a annoncé ce mercredi 8 mai 2019 au cours d’un entretien accordé à une radio de la place.

Selon Bah Oury, président de l’UFDG renouveau, «  lorsqu’on a un passé douloureux,  il faut s’en inspirer, par ce que c’est ça qui apporte  l’expérience.   L’expérience que nous avons eue de la vie politique de la Guinée, est que le prétexte de modification de la constitution et du référendum de 2001 a amené le pays dans un désastre général », rappelle-t-il.

Pour lui, la question qui est posée dans un contexte où il n’y a de visibilité politique  claire, « il faut s’abstenir d’aller dans une direction qui peut remettre en cause la stabilité de notre pays », prévient-il.

« Voulons-nous que notre pays évolue dans la stabilité dans une certaine vision positive de l’expression de droit ou bien voulons-nous dès qu’on fait un pas en avant et deux pas en arrière ? c’est la question qui est posée à la Guinée », s’interroge-t-il.

Accusé l’entourage du président de la république par rapport à ce projet, le président de l’UFDG renouveau invite son compagnon de lutte de longue date  à respecter ce que dit la loi.



Avatar

Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com