Scandale au ministère des sports : Plus de trois (3) milliards de nos francs seraient détournés après la CAN U17

558

Le détournement du denier public est devenu monnaie courante dans notre pays. Pourtant, après son élection en 2010, le président Alpha Condé avait promis au peuple de Guinée de lutter contre la corruption, la gabegie, le détournement du denier public, bref tous les maux qui gangrenaient les précédents gouvernements. 9 ans après, cela semble très loin des préoccupations du gouvernement, dans la mesure où dans bien des cas, les cadres de l’État accusés de détournement ne sont jamais inquiétés, sauf des cas rares, comme ce fut le cas récemment de Paul Moussa et compagnie.

Lors de la dernière CAN U17 organisée en Tanzanie du 14 au 28 Avril dernier, qui a vu le sacre du Cameroun devant le Syli de Guinée, plus de 3 milliards de nos francs qui devraient être retournés dans la caisse de l’état seraient disparus. Sous couvert d’anonymat, un haut cadre dudit ministère a contacté notre rédaction pour expliquer le mécanisme de détournement de ces fonds colossaux.

Selon cette source, ce montant concernait le per diem des membres de la délégation guinéenne en Tanzanie. Composée d’environ 90 personnes, chaque membre devrait percevoir 140 dollars  comme indemnités de séjour (nourritures, logements et frais divers), pendant 20 jours, soit un montant total de 2800 dollars par personne lors du séjour. Ce qui équivaut à 252.000 dollars pour les 90 personnes de la délégation.

Toujours selon notre source, lors de chaque compétition, chaque membre de la délégation est responsable de sa prime et peut l’utiliser comme bon le semble. Cette fois-ci, le ministère avait décidé de prendre la gestion des fonds en charge, en négociant les frais d’Hôtel, de nourriture et autres dépenses. Ainsi, au lieu de 2800/personne, les membres ont reçu 1300 dollars, dont 300 dollars comme  frais de nourriture et 1000 dollars comme argent de poche, soit moins de 1500 dollars prévus.

Sur ce, au lieu que le ministère ne dépense 252.000 dollars pour nourriture et argent de poche, il n’a dépensé que 117.000 dollars. Donc 135.000 restants sans oublier les frais liés à l’hébergement, au transport et logistique ainsi que frais divers qui s’élèveraient à plus de 200.000 dollars selon notre source. Donc plus 335.000 dollars seraient  détournés dans les caisses du ministère des sports environ 3.182.500.000 francs guinéens.

Pour tirer au clair cette situation, nous avons joint le ministre des sports Bantama Sow qui n’a pas voulu répondre à nos questions sous prétexte qu’il serait en mission à l’étranger. Toutefois, la rédaction du site Horizon Guinée leur accorde un droit de réponse afin d’apporter toute la lumière sur cette affaire.

Nous reviendrons sur les détails de ces informations dans nos prochaines publications



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com