JUSTICE : Demande de liberté provisoire pour les sept membres du FNDC condamnés à Kindia

334

. Hier vendredi 10 Mai 2019, les avocats des sept membres condamnés du Front Nationale pour La Défense de la Constitution FNDC à Kindia le samedi dernier pour entrave au droit de manifester ont adressé une demande de liberté auprès de la cours d’appel de Conakry en faveur de ces accusés, le temps d’entamer le second  procès en seconde instance.

Transférés depuis hier à la maison centrale de Conakry, Me Salifou Béavogui, un des avocats des sept jeunes condamnés à Kindia confirme l’information selon laquelle une demande de liberté provisoire serait introduite.

<< Nous avons aujourd’hui adressé la demande au premier président de la cours d’appel de Conakry. L’ampliation a été faite à monsieur le procureur général de la même cour. Je souhaite que cette demande soit examinée aujourd’hui, dans le cadre d’une procédure rapide et que nos clients soient libérés en attendant le jour de la reprise du second procès >>,  a-t-il laissé entendre.



Avatar

Journaliste, Correspondant à Conakry


Commentaires

http-guineedirectinfos-com