Trafic humain : 16 des filles guinéennes réduites à l’esclavage au Koweït ont regagné Conakry ce vendredi.

386

Le 17 Avril dernier, suite à une vidéo qui circulait sur la toile, dans laquelle des filles guinéennes demandaient un SOS, notre rédaction avait pris contact avec les autorités consulaires de Guinée au Koweït  enfin de tirer au clair la situation. Lors de  l’entretien, notre contact de l’ambassade de Guinée au Koweït, monsieur Cissé Alhassane interprète–traducteur nous avait affirmé la volonté des autorités a mené toutes les démarches nécessaires pour le rapatriement des filles concernées. C’est maintenant chose faite.

Après trois semaines d’attente, un premier groupe de fille a regagné Conakry ce vendredi via un vol régulier d’Ethiopian Airlines, au bord duquel il y avait 16 filles.

Comme indiqué par notre interlocuteur de l’ambassade de Guinée au Koweït, les frais de rapatriement ont été assurés par les autorités koweitiennes après délivrance des documents de voyage par les autorités guinéennes.

Ainsi, ce rapatriement met fin au calvaire des filles guinéennes qui travaillaient dans des conditions déplorables avec une cadence de travail infernal de 20h par jour.

Toutefois, même si cet acte est salutaire, force est de constater que des centaines d’autres filles continuent de vivre dans les mêmes conditions au Koweït. C’est pourquoi, les autorités consulaires doivent faire preuve de vigilance afin de protéger nos ressortissants dans ce pays.

Nous reviendrons sur les détails de ces informations dans nos prochaines publications.

liste des 16 filles



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com