Lancement du projet de prévention de la migration irrégulière avec pour thème 《libre de partir, libre de rester》

376

Ce mardi, 14 mai, a été lancé le projet de prévention de la migration irrégulière à la bluezone de Kaloum, initié par l’organisation catholique pour la protection humaine, Caritas Guinée O.C.P.H.

L’objectif vise à sensibiliser les jeunes guinéens afin que le phénomène de migration irrégulière s’arrête. Abbé Mathieu Loua est le secrétaire général de O.C.P.H Caritas Guinée il parle de l’origine du projet:

《 je suis heureux d’assister à ce lancement en Guinée car c’est un projet qui a été lancé par le saint père le Pape François. Donc, quand nous avons été pour une rencontre, le cardinal chargé de la Caritas a invité toutes les Caritas à faire sienne cette campagne du saint. Grâce à l’église sœur de l’Italie nous avons donc pu lancé ce projet.》

Poursuivant, il rajoute:《ce projet c’est pour sensibiliser et former les jeunes contre la migration et il touchera le maximum de personnes. Il vise à inviter les jeunes à réfléchir sur leur avenir et savoir en fait que l’avenir ce n’est pas dans les autres pays. Nous pensons que c’est chez les autres qu’on peut trouver ce qu’on recherche. Pourtant, il suffit juste de chercher dans le creuset de notre vie quotidienne, d’ouvrir les yeux sur nos réalités socio-économique pour trouver l’or qu’on va rechercher derrière la méditerranée ou les gens laissent leur vie》précise t’il.

Présente à la cérémonie, la cheffe de division de la coordination des interventions pour l’emploi des jeunes au ministère de la jeunesse Mme Fatoumata Binta Sow a precisé:

《le premier apport du ministère de la jeunesse, c’est d’abord de soutenir et d’encourager toutes les initiatives qui accompagnent le gouvernement guinéen. La deuxième chose c’est d’essayer de collaborer avec tous ces partenaires techniques et financiers pour que ça soit réellement nos jeunes qui bénéficient des projets et programmes qui sont mis en place》.

Selon L’OIM Guinée, la Guinée est l’un des pays africains où la migration irrégulière est très élevée. Plus de 12.000 jeunes ont regagné le pays et 8000 autres sont en attentes. L’OCPH Caritas Guinée et ses partenaires comptent toucher le maximum de jeunes. Des prestations théâtrales qui sensibilisent sur le phénomène de migration ont aussi eu lieu pendant cette journée de lancement.



Avatar

Journaliste, Correspondante à Conakry


Commentaires

http-guineedirectinfos-com