La Basse Guinée ne soutient pas le troisième mandat… Alpha Condé veut violer la loi : Le kountigui de la Basse côte Belhadj Sekouna

6984

Dans un entretien en langue nationale soussou accordé à nos confrères de la radio basse côte internationale hier vendredi, Elhadj Sekouna Soumah s’est complètement désolidarisé des cadres de la Basse côte  qui font la promotion du  troisième mandat. Pour lui, le seul but visé par ces cadres, est la sauvegarde de leurs intérêts au profit de celui du peuple de Guinée.

Il s’exprime ainsi : « ne suivez pas Mohaline Touré c’est un fou… il ment, dite lui qu’il ment la Basse côte n’est pas pour le troisième mandat… ils ont tout mélangé en disant qu’ils veulent un troisième mandat. Ils sont allés à Coyah, ils ont été lapidés, ils sont allés à Fria, ils ont été lapidés, à Boffa, à Boké partout ils ont été lapidés. Comme ils ne pouvaient pas rentrer comme ça à Kindia, ils sont allés me chercher en Tunisie… je suis rentré dans ma maison à Toumanya parce que je ne voulais pas rentrer chez Malick Sankhon. Je les ai dit d’abord de consulter les sages de la Basse cote. Après consultation des villes et les cinq communes de Conakry, j’ai refusé d’aller à Kindia. Ils ont corrompu un de mes membres avec 200 millions qui est allé parler à mon nom. Après, j’ai démenti. Je ne suis pas dans l’affaire de troisième mandat, tous les sages sont d’accord, les fils ne sont pas d’accord. C’est seulement quelques éléments du gouvernement Alpha Malick Kassory, Mohaline, Kiridi et Talibé qui soutiennent. Ceux qui veulent préserver leurs intérêts, qui ont leurs fils en occident, on les montrera c’est quoi la Basse Guinée »

Il poursuit son entretien en montrant de plus en plus son opposition à ce coup d’état constitutionnel « je vais vous dire, vous qui êtes  de la Basse côte, Alpha Condé veut violer la loi. La loi que tout le monde connait. Dans la constitution c’est 10 ans au pouvoir. S’il a fait 9 ans, il ne doit pas créer de confusion, il  veut créer la confusion en Guinée, mais je n’ai peur de cela…il n’est pas le seul qui doit être président en Guinée »

Pour terminer, il lance un appel à tous les guinéens «  je vais m’adresser à tous les guinéens et guinéennes. Ça ne doit pas se passer comme ça, on ne doit pas proposer une nouvelle constitution étant donné que ton mandat arrive à terme. Tu as fait 9 ans, et tu veux une nouvelle constitution. Tu dois finir ton mandat et le nouveau président pourra proposer des articles qui seront soumis à l’approbation du peuple » a-t-il conclu

A travers cette sortie, le camp de la révision constitutionnelle perd un poids lourd des sages de la Basse côte et un désaveu très significatif. Cependant, cela constitue une véritable victoire pour le camp d’Amoulanfé.



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com