Ousmane Gaoual à Me Cheick Sako : «il a un passé négatif à la tête de la justice guinéenne»

682

Si bon nombre de guinéens félicite l’acte de Me Cheick Sako, pour Ousmane Gaoual est un non-événement. Interrogé ce mardi 28 mai 2019 sur la démission du ministre de la justice, garde des sceaux, par nos confrère d’Espace FM, le député de Gaoual a  déclaré que ce démissionnaire a un passé négatif à la tête de ce département.

Selon Ousmane Gaoual Diallo, est-ce qu’il faut avoir une lecture sur le passage de Cheick Sako, en tant que ministre de la Justice ?  « Du point de vue du fonctionnement de notre état de droit, le passé de ce ministre est négatif.  Moi, je ne vais passer par le dos de la cuillère. Parce que, tout simplement, nous avons de nombreux crimes, qui ont été commis dans notre pays », affirme-t-il.

Poursuivant, il a rappelé les 103 victimes de l’opposition, qui n’ont pas été réglées, l’affaire de massacre du 28 septembre 2009 et le cas Capitaine Moussa  Dadis.  « Il y a beaucoup de problèmes dont l’institution judiciaire n’a pas joué à l’arbitre impartial, notamment  dans le processus électoral de notre pays, aggravant ainsi les tensions politiques. Ce sont des tâches du passage de Cheick Sako à la tête du ministère de la Justice », a-t-rappelé.

Il a enfin lancé un appel à tous les militant et sympathisants de l’UFDG de resserrer les rangs.



Avatar

Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com