Guinée : pourquoi, le premier ministre est-il favorable à une nouvelle constitution ?

226

Venu pour parler de son bilan d’une année à la tête de la primature, le Premier Ministre, chef du gouvernement, Dr Ibrahima Kassory Fofana a donné sa position par rapport à la nouvelle constitution.
D’entrée, Dr Ibrahima kassory Fofana s’est référé au propos d’un constitutionaliste en la personne de Me Zegbelemou en tant que citoyen. « Je paraphrase Me Zegbelemou, en disant ‘’qu’on ne peut pas défendre une constitution en la violant’’.
Continuant, il a rappelé, qu’il a posé cette question aux ministres individuellement. « entant que citoyen, j’ai posé la question au gouvernement, individuellement, en invitant chaque ministre de se prononcer sur le principe de oui ou non d’une nouvelle constitution, la réponse est unanime », déclare le chef du gouvernement d’Alpha Condé.
Selon lui, la Guinée a une constitution qui consacre une douzaine d’institutions républicaines dont le fonctionnement en termes de coût était lourd:

« Nous avons une constitution qui fait renoncer la Guinée à ses marques habituelles, historiques du panafricanisme. Les deux premières constitutions républicaines, celle de 1958 et de 1982, consacrent le panafricanisme de la Guinée. Notre l’hymne national est bâti sur la philosophie du panafricanisme, notre constitution qui est le socle de cette vocation n’en parle pas », dit-il.

Pour finir, le chef du gouvernement a dit ceci, « la question d’une nouvelle constitution en tant que citoyen, je dis oui, entant que gouvernant, oui, doublement oui », conclut-il.



Avatar

Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com