Koweït : Une handballeuse Ivoirienne condamnée à mort par lapidation. Pour Quelles raisons ?

1687

Selon le site Abidjan.net, Mariam Bamaba est une jeune handballeuse ivoirienne,  qui était la gardienne  de l’Elite handball Club à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Tentée par le rêve  Koweitien. Bamaba a décidé de tenter l’aventure afin d’aider sa famille. Arrivée au Koweït, le rêve de Mariam Bamba s’est transformé en désillusion. Elle a été réduite à l’esclave. Peu de temps après, elle a tenté de fuir pour échapper à ses maitres. Or, au Koweït « un esclave qui tente de s’en fuir et qui est rattrapé par ses maitres est condamné à mort »

Selon le cri de détresse lancé par la fille, elle est condamnée à mort par lapidation. Ainsi, si rien n’est fait, cette jeune dame risque de mourir pour avoir tenté de sauver sa peau.

A noter que Mariam Bamaba est mère d’une petite fille de 3 ans laissée à Abidjan.



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com