Ligue des champions: le sacre de Liverpool, une bonne pub pour le foot africain

239

Liverpool a remporté la prestigieuse coupe d’Europe des clubs de football (Ligue des champions UEFA) pour la sixième fois. Un sacre en Ligue des champions, face à Tottenham (2-0), que les « Reds » doivent en bonne partie à leurs joueurs africains, Mohamed Salah et Sadio Mané en tête.

Un Sénégalais qui provoque un penalty décisif. Un Égyptien qui le transforme, en finale. Et un Camerounais qui s’assure que l’équipe adverse ne marque pas. Les sacres de Sadio Mané, Mohamed Salah et Joël Matip face à Tottenham ont été une excellente publicité pour le football africain.

Si Liverpool a décroché sa sixième victoire en Ligue des champions européenne, ce 1er juin 2019 à Madrid, le club anglais le doit en bonne partie à ces trois-là.

Après avoir été le héros du huitième de finale face au Bayern Munich, Mané a fait basculer le match en obtenant une faute de main du Français Moussa Sissoko. Salah, lui, n’a pas tremblé au moment d’ajuster le gardien de but adverse, Hugo Lloris. Enfin, Matip a peut-être réussi son meilleur match depuis son arrivée en juillet 2016. Le « Lion indomptable » s’est montré intransigeant en défense centrale.

Comme le Chelsea de 2012

En 2012, Chelsea avait été sacré avec le Nigérian John Obi Mikel, le Ghanéen Michael Essien, ainsi que les Ivoiriens Salomon Kalou et Didier Drogba,dans ses rangs. En 2019, Liverpool a fait aussi bien avec Mané, Matip, Salah et le Guinéen Naby Keita (forfait pour cette finale).

Tous les quatre ont été recrutés à la demande de Jürgen Klopp, le coach des « Reds ». Certains l’ont été au prix fort : 42 millions d’euros pour Salah, 41 pour Mané et 65 millions pour Keita. Matip, lui, s’était engagé librement à Liverpool. Tous les quatre ont justifié à un moment ou à un autre la confiance du technicien allemand, cette saison.

Leurs prestations sont aussi une bonne promotion pour le foot en Afrique. En effet, Keita, Mané et Salah ont été formés sur le continent, contrairement à un Drogba par exemple. Leur présence à la Coupe d’Afrique des nations 2019 en Égypte (21 juin-19 juillet) pourrait intéresser un nouveau public à cette compétition, qui se jouera pour la première fois en juin/juillet et avec 24 équipes.

Une grande première pour l’Égypte et la Guinée

Mohamed Salah et Naby Keita sont devenus respectivement le premier international égyptien et le premier international guinéen à remporter la Ligue des champions, dans sa version modernisée en 1992. Sadio Mané est le deuxième international sénégalais après Salif Diao, comme l’indique la confédération européenne de football dans son UEFA CHAMPIONS LEAGUE STATISTICS HANDBOOK 2018/19, même si Diao a joué un rôle extrêmement mineur dans le sacre du Liverpool version 2005. Enfin, Matip est le troisième Camerounais champion d’Europe des clubs depuis 27 ans, après Samuel Eto’o et Geremi Njitap. À noter que les « Black Stars » du Ghana sont les mieux représentés parmi les vainqueurs africains de la nouvelle C1, avec Abédi Pelé (Marseille 1993), Ibrahim Tanko (Borussia Dortmund 1997), Samuel Kuffour (Bayern Munich 2001), Sulley Muntari (Inter Milan 2010) et Michael Essien (Chelsea 2012).

Source RFI



Horizon Guinée

Horizon Guinée, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com