Mort du jeune Boukariou : L’indifférence est le terreau fertile de l’injustice et de toutes sortes d’abus. Maître Traoré

500

 Il y a quelques jours, un jeune étudiant de 22 ans succombait à ses blessures suite à une bavure des forces de l’ordre à Labé. Cet acte barbare et inhumain avait suscité peu de réactions au sein de la classe politique dirigeante, mais aussi au sein de l’opinion. Pour l’ancien bâtonnier de l’ordre des avocats, cette indifférence  face l’injustice, pourrait être le point de départ de toutes sortes d’abus.

Pour lui :

Le peu de réactions suscitées par la mort de ce jeune dépasse l’entendement et prouve que la violence est devenue très banale dans ce pays. Qu’un jeune de cet âge soit battu jusqu’à perdre la vie, alors qu’il ne représentait visiblement aucune menace pour ses bourreaux, est tout simplement insupportable. L’enquête annoncée par les autorités risque de n’aboutir, comme d’habitude, à aucun résultat. C’est une enquête ouverte qui ne sera jamais fermée. Et d’autres Guinéens seront exposés au même traitement, sans que cela n’émeuve qui que ce soit. Mais il ne faut jamais perdre de vue que l’indifférence est le terreau fertile de l’injustice et de toutes sortes d’abus.

Les Guinéens doivent réellement s’interroger quant au type de société qu’ils veulent instaurer. Il faut savoir s’indigner quand il le faut. C’est très dangereux de penser que ça n’arrive qu’aux autres. INDIGNONS-NOUS

En attendant de voir le déroulement de l’enquête pour situer les responsabilités et traduire les coupables devant les juridictions, la famille du jeune étudiant n’a que ses yeux pour pleurer.



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com