Manifestation à N’zérékoré : Le FNDC condamne la répression par les autorités (Bilan un mort)

596

 La coordination du FNDC, réunie ce vendredi 14 juin à Conakry, a condamné  la répression des militants du FNDC ce jeudi 13 juin  par les autorités de Nzérékoré.

Selon la coordination, cette décision  est l’exécution  de l’appel lancé par le député Amadou Damaro CAMARA et le Ministre Bantama SOW de << traquer tous les membres du Front National pour la Défense de la Constitution jusqu’à leur dernier retranchement>>. 

Selon les informations données par le FNDC, pour l’heure, on dénombre 1 mort, 38 arrestations, 28 blessés dont 7 graves et 2 dans le coma et des magasins et boutiques vandalisés à N’zérékoré.

<< La coordination nationale du FNDC regrette et condamne ces violences préméditées par des membres du gouvernement en complicité les autorités de NZérékoré>>.

Le Front National pour la Défense de la Constitution tient pour responsables des conséquences de cette situation, le Gouverneur, le préfet, le maire, le député Amadou Damaro CAMARA et le Ministre Bantama SOW.

<< Le FNDC lance un appel aux citoyens d’user de l’article 21 de la constitution pour résister face toute forme d’oppression>>.

En fin, le FNDC informe en temps  réel la cour pénale internationale de l’évolution de la situation en Guinée.



Avatar

Journaliste, Correspondant à Conakry


Commentaires

http-guineedirectinfos-com