Guinéenne du mois : L’activiste et l’entrepreneuse, la battante Souadou Madjou BARRY

1396

 Encourager les guinéens qui se battent à travers le monde pour le rayonnement de « made in Guinéa » est l’épine dorsale de la ligne éditoriale du site Horizon Guinée. C’est pourquoi il choisit régulièrement des guinéens et guinéennes de l’intérieur mais aussi de l’extérieur qui répondent à ces critères.

Selon Marc Theodore «  Un brave n’est pas celui qui dit : « Je n’ai pas peur », mais celui qui va affronter sa peur ».  Moi je dirai qu’une brave femme n’est pas celle qui dit qu’elle a peur, mais celle qui va affronter sa peur. Dans le même ordre d’idée, un proverbe ivoirien dit « Quand on se dit brave, on n’arrache pas les poils d’un lion mort ». Autrement dit, Souadou Madjou Barry est de la lignée de ces braves femmes qui tentent aujourd’hui de briser le plafond de verre empêchant l’émancipation de la femme africaine de Guinée.

Activiste de la société civile, engagée, entrepreneuse,  Madame BARRY, après avoir obtenu un diplôme de Théâtre à l’institut de Dubreka et un certificat en théâtre au conservatoire de Verviers en Belgique, a obtenu avec brio  une licence en communication à la Haute école de la province de liège en 2013.

De cette date à nos jours, cette brave femme s’est distinguée dans plusieurs domaines de la vie. Après avoir acquis plusieurs expériences en tant qu’agent administratif  dans différentes structures telles que : CPAS (centre public  d’aide sociale de Verviers) en Belgique, elle devient gestionnaire d’évènements culturels chez Fun Radio Bruxelles, Puis en tant qu’assistante chef de projet à la cellule évènementielle chez Havas Word wide Bruxelles. Aujourd’hui, Souadou travaille  à son propre compte.

des poupées noires: une vraie création africaine

Elle se bat pour la revalorisation de la culture Africaine à travers les jeux éducatifs et la promotion du jouet Africain. Récemment, en collaboration avec une créatrice ivoirienne, elle a commencé la commercialisation des poupées « SARAMA DOLLS» en Guinée (jolies poupées Africaines qui rencontrent un franc succès chez les petites et grandes princesses guinéennes). Elle travaille en ce moment à la conception de sa boutique de vente en ligne afin de pouvoir introduire les SARAMAS DOLLS et les commercialiser en dehors du continent Africain.

En plus de toutes ses activités, Souadou Madjou est depuis quelques mois la figure emblématique du mouvement Amoulanfé en tant que porte-parole: un mouvement de veille citoyenne dont le but est de promouvoir l’alternance, de défendre les acquis démocratiques, mais aussi faire la promotion de la bonne gouvernance.

C’est eu égard à ces qualités que le site Horizon Guinée a choisi Souadou Madjou Barry comme personnalité guinéenne du Mois. Elle devient ainsi après Sayon Dambélé, Toubine Camara, Erickorka Bah, Moussa Berété, Joujou Kaloga, Tiguidenké Traoré, Mafoudia Bangoura, Diaby Bazin et Djiba Camara, la dixième guinéenne à être couronnée. Ainsi, le site Horizon Guinée est allé à sa rencontre à Verviers en Belgique

Interview

Horizon Guinée: Bonjour Madame Barry

Souadou Madjou Barry : Bonjour monsieur Camara

Horizon Guinée : pouvez-vous vous présenter en deux lignes ?

Souadou Madjou Barry : je suis diplômée en théâtre et en communication. Entrepreneuse et activiste de la société civile au sein de la Diaspora guinéenne.

Horizon Guinée : Pourquoi vous êtes devenue aujourd’hui une femme engagée ?

Souadou madjou Barry : oh fait…..J’ai toujours mené des luttes pour la défense de plusieurs causes dont entre autres : le mariage forcé, l’excision des jeunes filles, le racisme …mais sans jamais me mettre en avant.  Mais en même temps, Je n’ai jamais été de celle qui observe sans rien dire car pour moi, garder le silence face à certaines situations,  c’est se rendre complice de ces situations. J’ai  donc décidé de m’engager de façon très active avec le mouvement Amoulanfé  parce que non seulement la situation socio politique de mon pays l’exigeait mais aussi parce que j’ai trouvé au sein de ce groupe, des personnes ayant les mêmes valeurs, le même sens de l’engagement et la même conception du devoir patriotique que moi.

Horizon Guinée : Alors, c’est quoi le mouvement Amoulanfé, quel est l’objectif de ce mouvement ?

Souadou Madjou Barry : Le mouvement Amoulanfé est un rassemblement de guinéens vivant à travers le monde et ayant pour objectif la défense de nos fragiles acquis démocratiques obtenus au prix de hautes luttes et de sacrifices énormes.

Amoulanfe ce sont toutes ces personnes (ingénieurs, journalistes, étudiants, juristes, sociologues, femmes aux foyers, commerçant etc) ayant décidé de passer outre leurs divergences politique et leur appartenance ethnique pour placer la Guinée au centre des préoccupations.

L’objectif du mouvement est d’amener chaque guinéen à prendre conscience de la problématique et de la posture anti constitutionnelle du chef de l’état qui en voulant briguer un troisième mandat viole de façon systématique l’article 27 de notre constitution qu’il a juré par deux fois de respecter.

L’ARTICLE 27 DE LA CONSTITUTION DIT QUE LE PRESIDENT EST ELU POUR UN MANDAT DE 5 ANS RENOUVELABLE UNE FOIS, ET QU’EN AUCUN CAS IL NE PEUT EXERCER PLUS DE DEUX MANDATS CONSECUTIFS OU NON.

Ensuite le second travail consiste à amener chacun à s’engager. J’entends par engagement être disponible pour faire barrage à ce que nous qualifions aujourd’hui de coup d’état civil, car malgré toutes les torsions et contorsions qu’ils essaient de faire faire au droit, il ressort clairement que la constitution de notre pays ne donne au président Alpha Condé aucune possibilité d’un mandat supplémentaire.  Le peuple doit rester vigilant et comprendre qu’une nouvelle constitution est synonyme de troisième mandat, voir même la possibilité d’un quatrième puisque qu’une nouvelle république remettrait tous les compteurs à zéro. 

Horizon Guinée : Quels conseils donneriez-vous aux autres femmes de Guinée ?

Souadou Madjou Barry : Bon…..En tant que femme, je ne peux qu’inciter et encourager d’autres femmes à s’investir davantage dans le processus décisionnel de ce pays. Aujourd’hui, quand on observe la société guinéenne, on s’aperçoit très rapidement qu’elle est de plus en plus portée par les femmes. Seulement, on en voit très peux ou presque pas dans la sphère politique qui reste très masculine. Pourtant, nous ne manquons pas de femmes capables. Il faudrait juste qu’elles aient le courage de se lancer car ce pays n’avancera pas sans elles.

Horizon Guinée : Quels messages avez-vous à faire passer aujourd’hui ?

Souadou Madjou Barry : Alors c’est très simple. Comme je l’ai dit plus haut, je suis une personne très engagée et je compte bien mettre cet engagement au service de mon pays. Contrairement à ce que beaucoup pensent, on n’a pas besoin d’être président ou ministre pour servir son pays. On peut bien le servir en se battant pour faire évoluer les mentalités, en faisant bouger les lignes. Il faut qu’aujourd’hui, le peuple sache qu’il a droit à mieux.  Que le vrai pouvoir c’est lui qui le détient et que ceux qui le gouvernent sont à son service et pas le contraire. Ce combat-là ne se gagnera pas en un claquement de doigt. Ça sera un travail de longue haleine car ce peuple a vécu des traumatismes qui ont fait de lui un peuple soumis et résigné. Ensuite l’avenir nous édifiera.

C’est pourquoi j’adresse ce message  à la jeunesse guinéenne.  Je veux leur dire que le combat que nous menons est un combat générationnel.  Ce pays nous appartient et il est grand temps de le revendiquer. Nos parents ont fait ce qu’ils ont pu, mais ont échoué à le tirer vers le haut. Ils se sont résignés et ont laissé le pays entre les griffes véreuses d’un système en mal de compétence.  Il nous revient aujourd’hui de l’en sortir et de le hisser sur le panthéon des grandes nations. Nous ne devons pas faillir. 

Horizon Guinée : Votre dernier mot

Souadou Madjou Barry : écoutez, je ne peux que vous remerciez pour l’opportunité que vous m’avez offerte, et surtout pour tout ce que vous faites pour le rayonnement de la Guinée et l’enracinement de la démocratie dans notre pays. Une fois encore merci à toute l’équipe d’horizon Guinée, vous faites du bon boulot



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com