FIASCO DU SYLI: PAUL N’EST PAS LE SEUL PUT ! UNE ANALYSE DE TAA DIDY

1782

L’heure est arrivée de situer les responsabilités après la débâcle du Syli à la Coupe d’Afrique des Nations. Affairisme, amateurisme, escroquerie, clientélisme, corruption et manque de management, tout a concouru à ce fiasco de notre équipe nationale.

Au moment où les guinéens s’attendent à la démission des responsables de la Feguifoot , au limogeage de l’entraineur et tout son staff technique , cette sortie du président Antonio , dans le but de faire porter tout le chapeau à Paul Pût, ne convainc pas . Mais pas du tout! On comprend désormais que cet assemblage: Antonio, Amadou, Paul et Bantama ne pouvaient qu’entraîner le Syli à ce à quoi on a assisté. Donc, Paul n’est pas le seul Pût, il y a d’autres !

PAUL PUT, ENTRAÎNEUR SYLI

Cet entraineur de la mafia qui a été sélectionné par Antonio a été pourtant condamné pour les matchs truqués en Belgique et interdit d’exercer le métier d’entraîneur pendant trois ans. Il est un spécialiste de business des joueurs et des matchs lors des compétitions. Il aurait même enceinté une fille à Coronthie, dans kaloum.

« ANTONIO PUT », PRÉSIDENT FEGUIFOOT

L’affairiste à la Feguifoot. Les premiers signaux sont partis depuis lors du vote de Antonio pour les USA au lieu du Maroc pour l’organisation de la coupe du monde. Alors qu’il a fait croire à tout le monde qu’il a voté pour le Maroc. Ce qui était faux !

Ensuite, le scandale sur la falsification des dates de naissance des jeunes joueurs guinéens lors de la #CANU17. Une action qui a discrédité le foot guinéen à l’international avec des sanctions, non pas les moindres contre nos #U17 pour les deux prochaines années si l’appel de la guinée est débouté à la TAS.

Et enfin, c’est cette gestion de la fédé par Antonino comme une chose personnelle, que les journalistes sportifs qui sont à sa solde essaient de nous peindre en blanc. C’est une sélection et encadrement du Syli au gré de ses humeurs et de sa colère.

« AMADOU PUT », VICE-PRÉSIDENT FEGUIFOOT

C’est le promoteur artistique qui s’est retrouvé au sommet du foot guinéen. L’homme a fait du Syli un véritable marché, à en croire les scandales dans lesquels il se trouve cité. Il aurait touché beaucoup d’argents pour la sélection des binationaux, ainsi que des questions de prime des joueurs. Il serait le bras d’affaire d’Antonino au sein de la Feguifoot.

BANTAMA PUT, MINISTRE DES SPORTS

Le très poisseux Ministre des sports. Pour les dépenses pour la CAN 2019, ça sent le parfum de la surfacturation à 1000 km, de marché de gré à gré et de corruption. La dépense avant les 8 ème de finale s’est élevée à 62 milliards gnf et rien que pour l’agence de voyage SMC de sa femme, choisie par gré à gré par le Ministère des Sports, pour le transport des supporters se situe à 31 210 496 gnf. Une bonne affaire pour le couple.

Cette affaire du Syli et de ses dirigeants est vraiment une Affaire de PUT. Si PAUL PUT doit partir et comme il n’est pas le seul PUT, il doit partir avec les autres PUT.



Horizon Guinée

Horizon Guinée, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com