Libye: Des réfugiés et migrants libérés de leur cauchemar.

137

Un centre de détention situé dans la banlieue de Tripoli en Libye, a été lourdement  attaqué il y a quelques jours par une frappe aérienne. Elle a causé la mort de plus d’une quarantaine de personnes, des blessés et la libération de plus 300 migrants et réfugiés détenus dans ce centre de Tajoura.

Selon le correspondant de RFI en Libye,  ces migrants et réfugiés ont été libérés ce Mardi par les autorités libyennes, qui n’était probablement pas prévu. Ils étaient Nombreux avec des nationalités différentes, qui sont entre autres des soudanais, somaliens, syriens, Érythréens, et surtout des pays de l’Afrique de l’ouest

Libéré de toutes formes d’esclavage, des trafiquants et miliciens, la majorité de ces migrants et réfugiés ont décidé de se rendre à Tripoli pour des soins médicaux, afin de rejoindre leurs pays respectifs.

A rappeler que la Libye, après la mort du président Khadafi, est devenue un véritable enfer pour les africains qui tentent de passer par-là pour rejoindre l’Europe.



Avatar

Journaliste - Conakry - Guinée


Commentaires

http-guineedirectinfos-com