KANKAN : Les réactions des citoyens face à l’augmentation du prix du carburant !

476

Dans un communiqué conjoint lu sur les médias publics ce mercredi, 31 juillet 2019, le ministère des hydrocarbures en collaboration avec les ministères des finances et du budget, ont décidé d’augmenter  de 500 FG le prix des produits pétroliers à la pompe. Résultat, à quelques jours de la fête de Tabaski, les consommateurs et les revendeurs d’essence dans la commune urbaine de Kankan en sont tous inquiets.

C’est d’un air très étonné, tôt ce matin, que de nombreux usagers d’engins roulants ont appris sur les lèvres de leurs pompistes, la hausse du prix  du litre de carburant qui passe désormais de 9.500 à 10.000 GNF.

Amadou Tahirou Diallo est l’un de ces jeunes « taximètres », sur le tronçon du marché Sogbé au quartier Bordeaux, qui ont aussitôt revu à la hausse le prix de leur transport.

 « Ce matin lorsque je suis allé à la station pour carburer ma moto, c’est là qu’ils m’ont dit que le prix du litre est passé de 9.500 à 10.000 GNF. L’essence est notre denrée de première nécessité nous les taximètres. Alors c’est pourquoi nous aussi nous avions jugé nécessaire d’augmenter le prix de transport. Si avant c’était 4000 GNF pour aller au marché Sogbè, maintenant c’est 5000 GNF » A-t-il fait savoir.

Pour faciliter les rapports entre eux et leur clientèle, il exhorte le gouvernement surtout en cette veille  de la fête  de Tabaski  à revoir ce prix des produits pétroliers à la baisse.

 « Augmenter  le prix du carburant à la veille de la fête de tabaski, je trouve cela anormal.  Donc j’invite le gouvernement à atténuer le prix et ainsi faire preuve de compassion à l’égard de sa population »  A-t-il supplié

De son côté, assis derrière son stand en face de l’église catholiques de Kankan, ce jeune revendeur d’essence, Fodé Camara, est obligé de monnayer le litre de son carburant à 10.500 au lieu de 10.000 GNF comme il le faisait pas plus tard qu’hier. Et forcément il est confronté à un véritable problème de monnaie.

« Cette augmentation brusque du prix du carburant à la pompe, entraine des problèmes de monnaie chez nous qui sommes amenés à vendre désormais le litre à 10.500 pour un bénéfice de 500.GNF. Certains en prenant le carburant nous disent qu’ils vont envoyer la monnaie après, mais on ne les voit pas et des fois, certaines de nos réclamations, dégénèrent en de violentes disputes » A-t-il expliqué.

Enfin il faut signaler que cette hausse du prix du carburant, est globalement vécue par les consommateurs à Kankan, comme un autre obstacle.

FACELY SANOH, correspondant regional d’HorizonGuinee.com à Kankan.



Horizon Guinée

Horizon Guinée, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com