Politique : lettre ouverte au régime d’Abidjan

146

ALPHONSE KONAN président de la Jeunesse du Parti Démocratique de Côte D’Ivoire (JPDCI) en Guinée, dénonce l’interdiction au président national de la JPDCI URBAINE de participer à toute activité politique par le régime d’Abidjan.

IL y a de cela quelques mois que nous avons appris l’interdiction au président VALENTIN, président National de la Jeunesse du Parti Démocratique de Côte D’Ivoire de participer à toutes activités humaines par le régime d’ Abidjan.
Cela est inacceptable, aujourd’hui il est interdit au président VALENTIN de participer à toute activité politique, de s’exprimer sur les réseaux sociaux et même assister à un anniversaire tout simplement parce qu’il déteste la haine, la dictature, la division, la chasse aux sorcières et veut une Côte D’Ivoire unie, de paix, réconciliée, démocratique et rassemblée.

On ne peut pas empêcher le poisson de vivre dans l’eau, le président VALENTIN est pris en OTAGE et privé de liberté par un régime qui tire à sa fin. Nous assistons à un recule démocratique en Côte d’Ivoire aujourd’hui ce qui est déplorable. C’est pourquoi nous interpellons SEM le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara homme de paix sur la gravité de cette dérive qui ternit son image, toute la jeunesse Africaine et particulièrement la jeunesse ivoirienne à rétorquer cette dictature orchestrée par ce régime, soutenir le président VALENTIN et exiger la libération immédiate de notre leader, le TOURBILLON national pour une Côte D’Ivoire UNIE.

Vive la CÔTE D’IVOIRE, vive le PDCI -RDA =2020.

Conakry le 07 août 2019



Horizon Guinée

Horizon Guinée, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com