Télécoms : la Guinée condamnée à verser 20 millions de dollars à Global Voice Group

448

La condamnation de l’État guinéen prononcée par la Cour d’arbitrage de la Chambre de commerce internationale de Paris concerne un litige intervenu en 2014 entre le régulateur national des télécoms et Global Voice Group. Mais l’entreprise, active dans onze pays du continent, n’en est pas à son premier accroc.

Le litige qui remonte à cinq ans a connu un premier achèvement il y a quelques semaines.  Le 18 juillet, l’Autorité guinéenne de régulation des postes et télécommunications (ARPT) a été condamnée par la Cour d’arbitrage de la Chambre de commerce internationale de Paris à verser 21,7 millions de dollars à Global Voice Group (GVG) au titre d’impayés et de rupture abusive d’un contrat.

Celui-ci porte sur la gestion et la comptabilisation des appels reçus depuis l’étranger par les opérateurs. L’outil mis en place permet aux États de s’assurer du paiement des taxes dues et de faire le ménage dans les lignes frauduleuses utilisées pour appeler le pays de l’étranger sans payer l’interconnexion. La suite sur www.jeuneafrique.com

Face à ces révélations, l’état guinéen n’a pour l’instant fait aucune déclaration pour confirmer ou infirmer ces faits.



Horizon Guinée

Horizon Guinée, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com