Kankan: un présumé voleur arrêté au Marché du centre Ville!

102

En cette période de saison pluvieuse, l’insécurité bat son plein dans la commune urbaine de Kankan, la chasse des biens d’autrui est devenue monnaie courante chez de nombreux jeunes de la ville. C’est dans ce cadre qu’un d’entre eux est tombé dans les filets du service de gardiennage du marché Dibida dans la matinale de ce lundi 2 septembre 2019. Aussitôt il a été transféré à la garnison du camp Soundjata Keïta de Kankan rapporte le correspondant de horizonguinee.com basé à Kankan.

Les faits se sont déroulés dans le grand marché Dibida situé en plein cœur du centre-ville de Kankan, l’accusé est un jeune homme âgé d’une vingtaine d’année, a été appréhendé minu de plusieurs objets tranchants et une quantité de chanvre indien. Selon les explications de l’adjudant DogboBéavogui gardien les lieux, il aurait mis main sur le présumé voleur alors que ce dernier avait fini de faire son opération « C’est tôt dans la matinée, que le jeune est venu ouvrir avec force la boutique, nous sommes restés assis, et soudains on n’a entendu un grand bruit, comme les voleurs viennent nombreux, et ils sont souvent armés, nous nous approché de lui pour faire un tir de somation derrière lui, et directement il s’est sauvé avec un carton d’huile.  Comme les alentours du marché sont aussi gardés par nos amis militaire, ils nous ont aidé à le poursuivre. Quand on l’a arrêté, il nous a demandé des excuses, qu’il ne va plus refaire la même chose, on l’a aussi demandé où se trouvaient ses amis, il nous a dit qu’ils ont tous fui, après il s’est mis dans la peau d’un malade mental » A-t-il dit.

Interrogé Tiranké Diakité, la propriétaire de la boutique défoncée qui a été informée via une voisine que les militaires l’attendaient au marché, arrivée sur le lieu, elle a dit que ce n’est pas la première fois qu’elle soit victime de vol « c’est une voisine qui m’a appelée tôt ce matin, soit disant qu’une autre personne vient de l’appeler pour m’informer qu’il y a des militaires qui m’attendent à la boutique  que ma boutique a été défoncée, c’est ainsi j’ai emprunté la moto pour aller à 7h. Je suis allée trouver qu’ils ont franchi la porte, ils ont fait sortir les produits, des tissus dakarois déjà cousus, ainsi que les voiles, ils ont désordonné le contenu, ils ont emporté une quantité, mais au moment qu’on les arrêtait, il y avait un carton d’huile cosmétique qui a été récupéré par le militaire, c’est la 4ème  fois qu’on nous vole, mais ce dernier est le premier à être arrêté, je n’ai pas encore vu les objets saisis » A-t-elle dit.

Invite a été faite par le sous-lieutenant Ibrahima Keïta en service à la garnison du camp Soudjata Keïta à la population de Kankan d’être vigilant tout en sollicitant leur aide dans la lutte contre le banditisme « « Tôt ce matin, on n’a été informé de l’arrestation d’un présumé voleur au marché, aussitôt nous sommes allé et nous l’avons embarqué avec ces objets volés, j’ai fait le compte rendu à mes supérieures,  après vérification, on lui remet à qui de droit, pour le déféré à la justice. Les citoyens doivent nous aider à mieux faire notre travail, on le fait pour tout le monde, nous seul on ne peut rien faire, donc s’ils nous donnent des renseignements, ça nous aidera assez » A-t-il dit.

Enfin, il faut rappeler que malgré  des nouvelles dispositions misent sur pied pour freiner ce phénomène, les cas de vol nocturne sont devenus récurrent à Kankan, le dernier cas en date remonte d’un mois, une boutique de vente des objets électroniques avait été défoncée et vidée de son contenu par des présumés malfrats, qui sont jusqu’ici en cavale. 

Facèly Sanoh correspondant régional d’horizon Guinée à Kankan. 



Avatar

Journaliste, correspondant à Kankan, Guinée


Commentaires

http-guineedirectinfos-com