ÉBOULEMENT A KANKAN: Réactions des proches des victimes!

146

Après  l’éboulement d’une mine d’or  survenu ce vendredi au quartier Kankan Coura,  l’heure est au deuil dans les différentes familles attristées. Ce samedi, 7 septembre 2019, plusieurs citoyens dudit quartier étaient réunis dans les familles mortifères pour présenter les condoléances d’usage, interrogé, le chef du quartier a assuré que les femmes victimes ont été à plusieurs reprises chassées dans la mine.

Ce matin au quartier Kankan-Courra la tristesse, la désolation et la consternation se lisaient sur le visage des familles endeuillées, encore sous le choc après cette tragédie qui a coûté la vie à 6 personnes. Balla Konaté est le chef du quartier de Kankan-Courra.  

« Hier matin c’est à 7h qu’on m’a appelé pour m’informer du drame, c’est au pied de la mine que les femmes ont trouvé la mort. On les a chassées là-bas fatigué, elles ont refusé de quitter, maintenant hier matin par la volonté de Dieu, elles y ont laissé leurs vies, durant toute la journée d’hier, on ne faisait que ça » A-t-il dit.

Le chef  de quartier  Balla Konaté promet l’application de la loi à tous ceux qui seront arrêtés dans cette mine.

 « On n’a informé tout le monde, à partir de ce drame, on ne veut voir personne dans cette mine, celle qui sera prise, aura à faire avec la loi. Maintenant nous allons surveiller la mine jour comme nuit. » A-t-il conclu.   

Kabinet  Soumaoro est le beau frère de Hadja Sidibé une des victimes de l’éboulement, il exprime sa tristesse et témoigne de la bravoure de l’illustre disparue. 

  « Ce que je peux vous dire  par rapport au décès de cette dame Hadja Sidibé, elle à  été une femme battante et courageuse, son comportement dans la famille était  de taille. Donc, aujourd’hui, je suis dans la tristesse approfondie presque c’est elle qui était la base de cette famille. »

Enfin il faut rappeler que, cet éboulement a coûté la vie à six personnes, toutes des femmes, elles ont été identifiées il s’agit de : Nadouba Konaté, Hadja Sidibé, Gnalén Konaté, Fanta Konaté, Nagnouma Konaté et Fanta Doumbouya, elles ont rejoint leur dernière demeure hier après la prière du vendredi.

Facely SANOH, Correspondant régional d’HorizonGuinee.com à Kankan.   



Avatar

Journaliste, correspondant à Kankan, Guinée


Commentaires

http-guineedirectinfos-com