ÉBOULEMENT À KANKAN : le préfet AZIZ DIOP se prononce!

63

L’éboulement survenu le vendredi passé au quartier Kankan-Courra qui a coûté la vie à 6 personnes n’a pas encore fini de livrer tous ses secrets. Dans un point de presse qu’il a organisé ce jeudi, 12 septembre 2019 au bloc préfecture, le Préfet Aziz Diop a annoncé que certaines mesures ont été prises pour situer les responsabilités. Selon lui une trentaine de personne a été entendue par les services de sécurité, les autorités du quartier ont été suspendues et les éco-gardes vont être épinglés.

« Nous avons tiré des conclusions, le chef de quartier et le responsable de la jeunesse sont responsables  de ce qui ses passé, nous avons constaté que l’Etat a fourni beaucoup d’efforts pour que les éco-gardes soient déployés sur tout les périmètres. Sur 16 éco garde il n’y a que 6 qui sont opérationnels dont  un seul garde forestier à Kankan-courra c’est inacceptable »               

Plusieurs recommandations ont été faites auprès du ministère de l’environnement pour que la mine d’or du quartier Kankan-Courra soit complètement clôturée.

« Plusieurs recommandation ont été faites auprès du ministère de l’environnement, la première des choses nous avons demandé pour que la zone soit complètement clôturée, en même temps nous  allons passer par une demande afin d’avoir des éco-garde nécessaires. Mais aussi, il faut que les citoyens prennent consciences, là aussi, il faut appeler à la population quand vous êtes recruté dans la fonction publique, c’est pour être dans les actions du services publics et comment que les citoyens peuvent exploiter ces lieux et que les éco-gardes ne sont pas  au courant, c’est quasiment impossible, c’est que ces agents ne font pas leurs boulots, c’est raison pour la quelle ces agents seront arrêtés et jugés », a déclaré Aziz Diop.

Après le drame les autorités préfectorales ont décidé de suspendre le conseil du quartier Kankan-Courra.

« Nous allons partir jusqu’au bout, et en allant au bout la première mesure administrative envisagée est la suspension de tous les conseillers de quartier Kankan-Courra, les vieux et les jeunes qui ont leurs responsabilités et complicités dans cette affaire,  nous avons des preuves contres ces responsables et des agents forestiers. Donc chaque fois qu’il prenait une personne, c’est le chef de quartier qui venait au secours et prendre même des engagements avec le président de la jeunesse. »            

Enfin, il faut rappeler que, cet éboulement avait coûté la vie à six 6 personnes toutes des femmes résidentes du quartier Kankan-Courra.   



Avatar

Journaliste, correspondant à Kankan, Guinée


Commentaires

http-guineedirectinfos-com