Prestation de serment des 11 postulants devant la cour d’appel de Conakry : l’ordre national des Avocats hausse le ton

130

Le conseil de l’ordre national des Avocats de Guinée a dénoncé l’immixtion de certains magistrats dans leur organisation lors de la prestation de serment des 11 postulants devant la cours d’appel de Conakry. L’annonce a été faite ce jeudi, 19 septembre 2019 au cours d’une conférence de presse animée à Conakry.
Dans sa communication, le bâtonnier Me Djibril Kouyaté a souligné que ces postulants n’ont pas été retenus par les jurés. «Sur le plan de la procédure, l’ordre rassure qu’il n’y a eu aucune violation. Mais c’est pendant la prestation de serment de ces nouveaux que la Cour d’Appel a créée un précédent malheureux », déclare-t-il.

Selon lui, tout cela a été orchestré par Monsieur Mamadou Aliou Dramé, premier président de la cour, et certains membres de la magistrature. «ils ont fait prêter serment à des candidats obnubilés par le désir de prêter serment sans se soucier des conséquences qui résulteraient de la violation de la forme de prestation de serment. Cet acte qui a consisté à prêter serment à des postulants sans qu’ils ne soient présentés par le bâtonnier est un acte de provocation. C’est la première fois, depuis la promulgation de la loi L014 qu’une institution s’immisce dans le fonctionnement du barreau pour lui imposer des intrus, et rassurez vous que cette immixtion n’est pas et ne sera pas tolérée », rassure-t-il.

Il a enfin déclaré que le barreau a décidé de boycotter pendant deux semaine les audiences de la Cour d’Appel de Conakry et aux audiences du premier président de la cour d’appel Monsieur Mamadou Aliou Dramé pendant une période d’un mois reconductible à compter de ce lundi 23 septembre.
Aboubacar M’mah Camara



Avatar

Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com