Kankan : Rentrée scolaire boudée par les apprenants mais respectée par les enseignants !

100

Comme annoncé par les autorités éducatives nationales, ce jeudi 3 octobre 2019, était consacré sur l’ensemble du territoire national à la fin des vacances et le début de l’année scolaire 2019-2020. Mais à Kankan, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’en dépit de la présence de leurs encadreurs, les élèves et étudiants n’étaient pas du tout au rendez-vous. Ils ont préféré brillé par leur absence en ce jour j de la rentrée des classes.

L’atmosphère était très morose, en cette reprise des classes dans l’ensemble des établissements d’enseignement de la commune urbaine ce jeudi 3 octobre 2019. Elle a été caractérisée par une absence notoire des élèves.  C’est ce que déplorent d’ailleurs tous les chefs d’établissements. Nfaly Sidibé et Djan Diallo sont respectivement proviseurs des lycées Samory Touré, 3 avril et directeur de l’école primaire Korialen 1.  

«Chez moi ici à Samory, 11 sur 11 encadreurs ont répondu à l’appel. Côté enseignant, 16 du lycée et 8 du collège programmés étaient tous là. Mais très malheureusement je n’ai reçu que 3 élèves ce matin ; Ce matin avant la montée des couleurs, tous les enseignants étaient en place. Mais nos élèves ne sont pas venus en grand nombre. Mais on a dit à ceux qui sont venus d’aller informer leurs camarades que les cours ont débuté». Ont-ils déclaré à tour de rôle.

Au lycée 3 avril de Kankan, en raison de cette même situation embarrassante, Mamadou Sayon Konaté professeurs d’économie a beaux rassemblé dans une salle, les élèves de 2 classes différentes, l’effectif n’a même pas atteint 10.

« Vous voyez les élèves n’ont pas répondu massivement à l’appel. Ici dans cette classe, il y a les élèves de 2 salles réunies, terminale Math A et B. Mais malgré cela, ils ne sont qu’au nombre de 8. Nous professeurs par contre, nous sommes venus massivement pour donner les cours ». A-t-il affirmé.

La même atmosphère morose  a été constatée un peu partout dans les écoles de la commune urbaine de Kankan. Même au sein de celles qui relève du secteur privé. Les encadreurs d’écoles pointent surtout du doigt les parents d’élève.

« Cet état de fait, c’est la faute des élève et des parents d’élèves. Parce qu’on ne peut pas accuser d’emblée les élèves. Bien qu’ils soient la cible, mais ils sont au niveau des familles ; Ce manque la mobilisation au niveau des élèves dépend des parents d’élèves. Las parents sont informés si malgré cela les élèves ne viennent pas, c’est que les parents sont responsables ». Ont-ils dénoncé.

A signaler aussi que les élèves de cette localité, ont toujours tendance à boycotter la rentrée des classes quand elle n’intervient pas en début de semaine.

Depuis kankan Facely Sanoh pour Horizon Guinée



Horizon Guinée

Horizon Guinée, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com