Kankan: La rentrée Universitaire n’est pas du tout effective!

163

A l’image de la rentrée scolaire, la reprise Universitaire 2019-2020 qui était également prévue sur toute l’étendue du territoire, ce jeudi 04 octobre 2019, n’a pas été effective à Kankan.

En dehors de quelques responsables et d’une poignée de nouveaux bacheliers, la quasi-totalité des étudiants de l’Université Julius Nyerere, ont choisi tout simplement d’ignorer cet appel du département national de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Deux jours après la rentrée universitaire sur toute l’étendu du territoire national, l’atmosphère qui règne sur le campus universitaire de Kankan, est très morose. L’enceinte est pratiquement déserte parce qu’elle est jusqu’ici dépourvu de ses milliers de pensionnaires qui trainent encore les pas et ne semblent pas du tout presser pour rejoindre les amphis. De ce fait, la plupart des facultés, départements et services sont fermés. Les activités au sein de ceux qui ne le sont pas à l’image du service de la scolarité, se caractérisent par un manque d’engouement qui ne dit pas son nom.

Néanmoins, si on peut ressentir une petite lueur de reprise, c’est bien au niveau de service devant lequel on a trouvé une poignée de jeunes nouveaux étudiants orientés dans cette institution d’enseignement supérieur qui se renseignaient sur les modalités d’inscription. Parmi ce petit groupuscule, se trouvait N’sira Condé heureuse d’être orientée au département Gestion des Entreprises et des Affaires. « Je suis une nouvelle étudiante de l’université de Kankan. Je suis arrivée, on a affiché que pour s’inscrire, il faut son diplôme, une attestation, 6 photos d’identité et une enveloppe. C’est quand même une procédure que moi je trouve cool ». A-affirmé la jeune nouvelle étudiante.

Mais comme, l’année passée en plus de toute la paperasse a déposé, les nouveaux étudiants vont devoir payer la somme de 250.000 GNF. Une somme que trouve exorbitante Ibrahima Kalil Doukouré en provenance de Coyah pour ses études à Kankan. « On est venu faire nos inscriptions. Moi j’ai réuni tous les dossiers qui sont demandés. Je veux m’inscrire aujourd’hui mais la somme qui est demandé, 250.000 GNF c’est trop! En tout cas moi je trouve cette somme très excessive. Compte tenu de la situation actuelle, ce sera très dur pour les parents ». A-t-il regretté.

Enfin, il faut rappeler qu’ils sont au totale 3.870 étudiants orientés cette année à l’Université Julius Nyerere de Kankan, répartis entre 20 départements de formation.

De kankan Facely Sanoh pour horizonguinee.com



Horizon Guinée

Horizon Guinée, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com