Manif du 14 octobre : le Cercle des Acteurs pour la République (CAR) se désolidarise au FNDC

507

Le Cercle des Acteurs pour la République (CAR) ne participera pas à la manifestation projetée par le FNDC prévue le lundi, 14 octobre 2019. L’annonce est faite  ce jeudi, 10 octobre 2019 dans une déclaration lue par Bah Ousmane.

Nous vous proposons l’intégralité de cette déclaration

« Les partis signataires de la charte du CAR  ont en commun une même appréciation sur le débat autour de la constitution à savoir : le refus du changement constitutionnel préconisé par le gouvernement guinéen. En suite les partis signataires ont répondu à l’invitation du premier ministre conformément a l’instruction du président de la république de guinée le 04 septembre dernier pour exprimer de vives voix au chef du gouvernement leur opposition à « une nouvelle constitution ».

 Le président de la république avait solennellement indiqué ce jour-là, qu’il ne se prononcera qu’à l’issue de la clôture de la consultation. Hier soir, sur les ondes, le premier ministre a déclaré avoir remis la synthèse des travaux au président de la république. Ainsi toute la nation, la sous-région et nos partenaires stratégiques extérieurs sont dans l’attente de la déclaration présidentielle.

Le cercle des acteurs de la république estimes que  toute action de protestation et de manifestation engagé sans attendre la déclaration officielle du président de la république s’avère prématuré et contreproductive. Toutefois nous nous gardons en tant que collectif de partis politiques de porter un jugement sur les initiatives dont le près ou de loin nous n’avons pas été associés et ni conviés. Néanmoins la stabilité de notre pays et la sécurité de nos concitoyens vivants a Conakry et a l’intérieurs du pays nous importent au plus haut point. Nous lançons a cet égard a tous, gouvernement, autres coalitions et plateformes politiques qui projettent de manifester de faire preuve en toute circonstance de responsabilité et de retenue afin de préserver le libre de chaque citoyen guinéen.

Nous mettons également en garde tous ceux de quelque bord qu’ils puissent être d’instrumentaliser les communautés ethnique du pays afin de saborder  la cause nationale qui vise à assurer la stabilité constitutionnelle de la guinée d’une part et de promouvoir une véritable alternance démocratique apaisée a l’issus d’élection crédibles et transparentes.

Notre cause est celle de tout le peuple guinéen. La préservation de la paix et de la stabilité de la guinée est notre ultime objectif. Nous exhortons tout le monde à aller dans ce sens. aux sages et aux autorités morales de notre pays nous leur lançons un appel vibrant de ne pas se soustraire a leur responsabilité morale pour intimer a tous de marcher dans le sens de l’intérêt exclusif du peuple guinéen qui n’aspire qu’a la tranquillité , la concorde nationale et une vie meilleurs.

Le président de la république a aujourd’hui après dieu le destin de la guinée. Le bon choix qui confortera la paix et la stabilité de notre pays le grandira a jamais. Par contre un autre choix remettant en cause la stabilité constitutionnelle de la guinée risquera de nos précipiter tous dans une aventure dangereuse et périlleuse. Que Dieu nous préserve d’une telle perspective ».



Horizon Guinée

Horizon Guinée, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com