Manifester, ce n’est pas se faire tuer, C’est un droit. Dixit maître Traoré

258

Le FNDC a lancé le 7 octobre dernier un appel à manifester contre le changement constitutionnel. Depuis plusieurs de ses membres se sont fait arrêtés. Suite à ces interpellations, plusieurs personnalités de la vie publique et politique ont condamné ces actes et demandé leur libération immédiate.

Pour l’ancien bâtonnier de l’ordre des avocats, maître Mohamed Traoré, le droit de manifester est un principe constitutionnel qui doit être respecté dans un état de droit.

Pour lui :

Manifester, ce n’est pas se faire tuer, C’est un droit. C’est pourquoi toutes les constitutions du monde le consacrent. Appeler à manifester, n’est pas « envoyer les enfants d’autrui à l’abattoir ». Ce n’est pas un acte criminel. L’exercice d’un droit n’est pas un crime. Les criminels, ce sont ceux qui arrêtent arbitrairement, blessent ou tuent des citoyens qui exercent leur droit de manifester. Les criminels, ce sont ceux qui font l’apologie des violences perpétrées par les forces de l’ordre.

Les Guinéens doivent refuser cette intoxication qui consiste à criminaliser un droit qui leur est reconnu. Aucun homme, aucun groupe d’hommes aussi puissant soit-il ne peut ou ne doit remettre en cause le droit de manifester. Les anarchistes, ce ne sont pas ceux qui manifestent mais ceux qui empêchent de manifester sous le prétexte de maintenir l’ordre public. Les choses doivent être très claires. On ne peut pas empêcher les Guinéens de s’exprimer par les moyens et les canaux constitutionnels. Le combat pour le respect des libertés et droits fondamentaux prendra le temps qu’il prendra. Mais une chose reste claire: ceux qui veulent restreindre ou étouffer ces droits et libertés afin que les citoyens les laissent faire tranquillement leur business, n’auront pas le dernier mot.

 Il est vrai que le business dans les régions minières notamment n’est pas toujours compatible avec les intérêts et les revendications légitimes des citoyens et qu’il faut tout faire pour qu’il y ait le moins de contestations possibles. Mais les intérêts d’un homme ou d’un groupe d’hommes ne doivent en aucun cas primer sur ceux de l’écrasante majorité des Guinéens.



Horizon Guinée

Horizon Guinée, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com