Santé: la clôture d’une formation en communication du risque en période d’urgence à l’intention des journalistes et DRS

139

Une session de formation de trois jours  sur la communication du risque en période d’urgence, organisée à l’intention des journalistes et des communicants de Directions Régionales de la Santé  » DRS » à pris fin ce jeudi 24 octobre 2019 à  kindia. C’était une initiative de l’agence nationale de la sécurité sanitaire en collaboration avec des partenaires. 

Des journalistes, des points focaux des directions régionales de la santé  (DRS) ont pris part à cette formation.
Depuis mardi  des modules ont été largement développés  par les facilitateurs. <<  en général  nous avions eu trois modules trés enrichissants. Le premier module était accès sur la psychologie et la connaissance des facteurs qui nous permettent de mieux juger  le contexte de la crise .Et le deuxième module était basé sur le public, le message et les canaux qu’il faut utiliser en fonction du public spécifique. Et le troisième module  était sur les plans de communications. Comment élaborer? comment le concevoir ?, le mettre en oeuvre mais aussi comment éviter les surprises?>>, explique Jean Traoré de l’ Agence nationale de la sécurité sanitaire ANSS.

Les participants ont suivi avec intérêt le cours et s’engagent désormais à appliquer ces outils de communication en période d’urgence.  Docteur Diallo Abdourahmane. point focal de la communication de la région de Mamou explique , << à partir de cette formation nous savons maintenant comment élaborer un plan de communication, comment faire face aux autorités locales, aux médias,mais aussi à la communauté en temps réel pour ne pas que les rumeurs  et des fausses informations circulent éventuellement en période d’urgence,et pour ne pas qu’ une mauvaise information passe et que sa nui à la santé et crée de la panique dans la cité>>, indique-t-il 

Les journalistes bénéficiaires quand à eux se disent satisfait de cette formation.
<< Organiser des telles rencontres nous a permis  vraiment de connaître de quel pied danser désormais ,une fois que ces maladies surviennent,   nous pouvons informer de façon responsable nos auditeurs, car ils comptent sur nous pour s’informer>>, précise Adama Doumbaouya de la radio Gnani de Siguiri. 

Invité à la clôture de cette session de formation, le directeur régional de la  santé de kindia a félicité et a encouragé les participants << nous avons tous appris et vous aussi en tant que communiquant vous avez appris dans le domaine de la communication en santé. Nous vous félicitons nous vous encourageons, nous sommes entièrement à votre disposition en tout cas pour ce qui concerne la région de kindia. J’ose donner l’assurance  au représentant du Monsieur le DG de l’ANSS que One Health est en chantier et évolue très bien dans notre région>>, indique-t-il.



Avatar

Journaliste, Correspondant à Conakry


Commentaires

http-guineedirectinfos-com