Kankan : Des migrants rentrés d’Algérie, Libye et de Maroc racontent leur calvaire !

161

Dans la nuit du mardi 29 au mercredi 30 octobre 2019, deux bus de transport avec à leurs bords plus d’une centaine de jeunes immigrants tous de nationalité guinéenne en provenance des pays de l’Afrique du nord ont foulé le sol de Kankan via la République du Mali. Interrogé, plusieurs d’entre eux ont soutenu avoir du regret quant à leurs aventures.  

Ce matin, Ils étaient plus d’une centaine de jeunes migrants venus du Maroc, de la Lybie et l’Algérie. C’est dans l’enceinte de la maison des jeunes de Kankan qu’ils ont pris quartier. Un d’entre eux, Aboubacar Bangoura, raconte son calvaire.

« Je conseil tous mes amis qui veulent partir à l’étranger de faire doucement, moi on m’a vendu avec un montant équivalent à 5 millions de francs guinéens vraiment c’était très dommage »     

Rattrapé par les patrouilles libyennes et retenu prisonnier pendant trois mois, Moussa Condé, déconseille tous les futurs candidats à la migration irrégulière  

«  Je suis très content de rentrer au pays, car j’ai vécu d’énormes souffrances de la part des libyens. J’ai fait trois mois de prison accompagné de maltraitances. Donc  je conseille tous les jeunes guinéens  de rester au pays, car c’est la meilleure façon de vivre. »   

C’est avec un visage triste que ce jeune Mohamed Soumah,  expliques sa mésaventure et le calvaire rencontré durant son sejour. « Moi j’ai été victime de maltraitances de la part des algériens, laissé-moi vous dire  qu’ils nous traité comme des sauvages. Ils sont très barbares »    

Enfin il faut souligner que, selon un représentant de L’OIM à Kankan interrogé,  ils sont au total 152 migrants et  chaque migrant devra recevoir une somme de 500.000 Fg pour sa réintégration socio professionnel.

Facely Sanoh depuis Kankan pour Horizon Guinée



Horizon Guinée

Horizon Guinée, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com