Manifestation de la CODENOC pour la réception du président : Maître Traoré parle de « saignée financière »

1964

Après la forte démonstration du FNDC lors de la dernière manifestation du 24 octobre dernier, ou plus millions de personnes avaient défilé dans les rues de Conakry et de l’intérieur du pays, la mouvance compte répondre aussi par la rue en offrant un accueil grandiose au président Alpha Condé demain 31 octobre 2019. Pour l’ancien bâtonnier de l’ordre des avocats

Pour Maitre Traoré, cela aura des conséquences financières considérables, mais aussi affecterait  le fonctionnement de l’administration

« La CODENOC – coalition qui soutient le changement de constitution- et une bonne partie de l’Administration entendent réserver ce jeudi 31 octobre un accueil des plus grandioses au Président de la République de retour d’une visite à l’Etranger. Ce, en réponse à la manifestation sans précédent organisée par le FNDC  le jeudi 24 octobre.

Étant donné que cette plateforme projette d’organiser désormais une manifestation tous les lundis, la question qui se pose est de savoir si l’État entend répondre à toute manifestation des opposants au 3ème mandat par une nouvelle manifestation ? Si c’est le cas, il va se poser une autre question concernant  » les manifestants déplacés de l’intérieur « .

 Faudra-t-il les retenir à Conakry pour d’autres manifestations étatiques et pendant combien de temps ? En tout cas, envoyer chaque fois des véhicules pour les amener à Conakry ferait souffrir davantage les caisses de l’État.

Par ailleurs, répondre à chaque manifestation hebdomadaire du FNDC signifierait que la semaine de travail dans certains secteurs serait amputée d’une journée. Sans compter la saignée financière qu’une telle démarche pourrait entraîner » a-t-il déclaré sur sa page Facebook.



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com