Report de l’enterrement des manifestants tués : Papa Koly kourouma donne les raisons

357

Normalement, les corps des manifestants tués les 14, 15 et 16  devraient être inhumés ce mercredi 30 octobre 2019. Malheureusement,  cette date n’a pas été respectée due à la publication d’un communiqué du ministère de la santé la nuit dernière. Devant cette situation, le ministre de l’hydraulique et de l’assainissement a expliqué les raisons de ce report. Il l’a dit dans une émission d’une radio privée de la place.

Selon El hadj Papa Koly Kourouma, ministre de l’hydraulique et de l’assainissement, il y a des corps dont l’autopsie est terminée,  d’autres non. « Hier pour ne pas qu’on remette les corps à la disposition des familles, était une décision du conseil interministériel. Au cours duquel,  le ministre de la santé a fait savoir aux membres du conseil que l’autopsie était partiellement terminée. Donc, il y a des corps dont l’autopsie est terminée,  d’autres non. Alors, le conseil  a trouvé qu’il n’était pas normal  de donner les corps de façon partiel, qu’il fallait attendre que tous les corps soient prêts. Mais aussi, exposer les corps pour que les familles viennent reconnaitre les corps et rendre aux familles de façon individuelle et qu’aucune structure impersonnelle n’était propriétaire de ces corps.  Je crois que c’est ce que la loi demande. C’est pourquoi, il a été instruit au ministre de la santé,  de faire donc un communiqué pour informer le peuple de Guinée, de pourquoi qu’on ne peut rendre ces corps au FNDC…. Donc, il y aura pas l’inhumation tant que l’autopsie  des corps n’est pas terminée », explique-t-il.



Avatar

Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com