Kankan : La manifestation en faveur de la nouvelle constitution n’a pas eu lieu

476

Contrairement à ce que  les autorités avaient annoncé, la journée de ce  jeudi 31 octobre 2019, n’a connue aucune coloration particulière. En dehors d’une lecture de saint coran à la grande mosquée, rien de spéciale n’a été observé pour commémorer la journée d’accueil que les partisans du pouvoir en place ont voulu réserver à leur champion afin de démontrer à ce dernier, leur soutien inconditionnel pour un éventuel changement de la constitution.

Ce jeudi 31 octobre 2019, en dépit de l’appel lancé par le préfet, la ville était loin d’être paralysée. Les activités se sont bien déroulées : les marchés, l’administration et les banques  privées ainsi que certaines écoles ont fonctionné à merveille.

Après la lecture du saint coran et les bénédictions en faveur de la longévité  du président Alpha Condé au pouvoir, il était prévu selon les déclarations tenues à la veille par le premier magistrat de Kankan, une grande mobilisation, pour crier et chanter le « koudéisme ».

« Pas de marché, pas de boulot à Kankan. C’est le chef de l’administration Guinéenne qui arrive à l’aéroport de Conakry. Nous voulons marquer le coup à Kankan pour démonter une symbiose et exprimer notre volonté. C’est le Koudéisme pour lui au pouvoir. Il faut que je le dise ». Avait-il déclaré.

Au lieu de ça, on peut dire que la presque totalité des citoyens se sont attelés à leurs occupations.

Pour preuve, en dehors de quelques services clés comme l’administration publique régionale et préfectorale et les grands établissements scolaires de la commune urbaine, où l’ambiance était morose, tout se passait comme au quotidien dans le reste de la circonscription.  

En plus de la circulation qui était fluides sur toutes les artères, les échanges commerciaux se passaient paisiblement dans tous les marchés et centre commerciaux publics et privés de la place.

Joint au téléphone pour expliquer ce déphasage de la réalité avec sa déclaration de la veille, le préfet Aziz Diop, nous dira qu’une annulation de dernière minute serait intervenue de la hiérarchie. Néanmoins, il faut ajouter qu’une venue très prochaine du chef de l’Etat à Kankan, expliquerait cette décision d’annulation.

De Kankan Facely SANOH correspondant régional pour HorizonGuinee.com.



Horizon Guinée

Horizon Guinée, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com