Mouctar Diallo est un produit 100% guinéen selon Sow ROUSSEAU

410

« Un guinéen ça ne fait pas de choses pareilles, ça mange, ça se vautre dans les privilèges innés ou obtenus après des courbettes »

La sortie de Mouctar hier lors de la réception du président  Alpha Condé  n’est pas passée inaperçue. Pancarte à la main sur laquelle on pouvait lire : « Abaraguè Landé », ce qui signifie en langue nationale Soussou (ça y est déjà). Autrement dit, il faisait allusion au changement constitutionnel qui lui est déjà acquis. Après cette sortie, plusieurs internautes ont réagi. Pour l’analyste Sow Rousseau, «  Mouctar est un produit 100% guinéen ». Ce qui voudrait dire que le comportement ou position actuelle de Mouctar est un phénomène à la Guinée et pratiqué  par des guinéens.

Mouctar est un produit 100% guinéen, un produit local, un produit 100% bio, produit artisanalement par vos artisans locaux, Mouctar est un produit guinéen de sa fabrication à son emballage, à son étiquetage.

Mouctar ne contient aucun ingrédient venant du Sénégal, du mali, de la Côte d’Ivoire, de la Sierra Léone… c’est un produit pur guinéen. Donc consommons ce qu’on a produit.

GUSTAVE FLAUBERT, après avoir campé le portrait d’EMA BOVARY dans son roman « Madame Bovary », souligne l’universalité de Madame BOVARY par la fameuse phrase « Madame Bovary vit dans 20 villages », c’est à dire des Madame Bovary y’en a partout en France.

« Mouctar Vit dans vingt villages guinéens », il se trouve dans toutes les régions, dans toutes les ethnies, dans toutes les familles et dans tous les partis politiques.

Le vrai problème du guinéen est à mon esprit celui-ci:

Primo, il n’a pas de caractère et quand on n’a pas de caractère, on ne peut claquer une porte pour partir, je peux exagérer en estimant que 95% des Guinéens ont un esprit larbin, c’est à dire, ont une propension à la soumission, à ramper ventre à terre pour obtenir quoi manger ou pour garder un privilège

Deuzio, le guinéen est philosophiquement médiocre, aucun guinéen n’accepte de prendre une décision qui peut lui coûter cher, lui coûter sa liberté, son travail, ses avantages. Les familles et les proches tous aussi médiocres philosophiquement sont là à veiller à ce que leur fils ne prenne aucun acte susceptible de bouleverser la situation héritée ou acquise.

Observez seulement, tous les enfants des gouvernants, aucun ne s’oppose à son père ou à sa mère, tous les descendants des anciens dignitaires du régime AST défendent toujours le régime AST, tous les enfants des militaires défendent toujours l’armée malgré les crimes que commette cette armée, on a l’impression que puisque mon père est militaire, je dois aimer l’armée, comme si mon père était boucher je devais aimer la boucherie, la viande et le syndicat des bouchers.

 Deux exemples pour décrire la situation

Prenez le Russe Pierre Kropotkine: né dans une famille bourgeoise, d’une classe aisée et raffinée de la Russie, mais il abandonna tous les privilèges et prestiges de sa famille et de sa classe sociale pour aller défendre la classe ouvrière, dénoncer et lutter contre sa propre classe sociale, son livre « L’entraide » est un doigt d’honneur à toute la bourgeoisie.

Prenez Juan Branco en France: né dans une bourgeoisie espagnole, à moins de 25 ans il était sollicité par tout ce que Paris compte de grands, dont Xavier Niel le patron de free, chouchouté par les jacques Attali, inséré au ministère des affaires étrangères… bref il avait tout pour lui, mais philosophiquement il ne se sentait pas à l’aise, il a claqué la porte pour dénoncer et défendre les sans dents français en écrivant un livre qui met en pièce Macron, le système Macron et toute l’oligarchie française. Il a dégringolé jusqu’à toucher le RSA (revenu de solidarité active).

Un guinéen ça ne fait pas de choses pareilles, ça mange, ça se vautre dans les privilèges innés ou obtenus après des courbettes.

La femme de Mouctar est de Dogomet, j’ai vu des jeunes de Dogomet vomir sur le RPG et Alpha Condé, mais dès que Mouctar a été nommé ministre, ils sont venus dire « bravo Mouctar, félicitations Mouctar, … » quand j’ai vu ça, je me suis gratté la tête et me suis tu, que pouvais-je dire ? RIEN.

Moi j’ai juste pitié de Mouctar, j’ai juste honte pour lui, quand on voit son visage décomposé, on comprend que son cœur n’y est pas, il vit une guerre intérieure entre son cœur et sa poche et n’a pas les outils philosophiques lui permettant de gagner la guerre.

Sow Rousseau



Horizon Guinée

Horizon Guinée, tout ce qui est information de qualité est notre


Commentaires

http-guineedirectinfos-com