Fodé Oussou sur les propos de Mouctar Diallo : « si le procureur est un vrai procureur ce qui l’aurait pu faire… »

325

  Le ministre de la jeunesse et de l’emploi jeune a fait récemment une sortie médiatique dans laquelle  il a accusé l’opposition d’être à la base  des tueries enregistrées dans les différentes manifestations en Guinée. Face à cette situation, le vice-président de l’UFDG a attiré l’attention du procureur de la République par rapport à la gravité de ces propos.

« Nous avons vu un ministre de la république sur une grande radio, Mouctar Diallo qui était dans l’opposition, qui a été le président du comité d’organisation des différentes manifestations,  qui aujourd’hui avec le président Alpha Condé a eu le courage de dire que parmi les manifestants, lui a les preuves que les manifestants sont armées », déclare-t-il.

Selon lui, dans un pays normal si le procureur est un vrai procureur ce qui l’aurait pu faire c’est de chercher Mouctar puisque c’est à l’accusateur de donner les preuves de l’accusation. C’était de prendre Mouctar l’amener, l’écouter  et ouvrir une enquête judiciaire  contre lui, pour qu’il  le dise quels sont  les jeunes de l’opposition qui sont armés.

Pour Fodé Oussou, si ces propos venaient d’un opposant au régime Condé, l’intéressé se retrouverait en prison aujourd’hui :« si Mouctar dit que parmi les manifestants  il y a des jeunes qui sont armées, ça veut dire qu’il est témoin  de tout ce qui est eu  comme assassinat.   Si c’était un opposant  qui avait tenu un tel propos, il serai déjà en prison », a-t-il dit.



Avatar

Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com