Recrudescence des violences en Guinée: le D.G de DDI DDE s’inquiète et lance un appel aux guinéens

193

Dans ce dernier temps, la Guinée a enregistré de nombreuses violences politiques. Face à cette situation, le Directeur Général de DDI DDE a lancé un appel aux guinéennes et guinéens pour la préservation de la quiétude sociale. Il l’a fait savoir dans un entretien accordé à notre rédaction ce mardi 5 novembre 2019.
D’abord, Diaty Condé, Directeur Général des Déclarations Descriptives des Importations et des Exportations a rappelé l’importance de la paix dans un pays. « Si nous sommes réuni ici aujourd’hui, c’est par ce qu’il y a la paix. Mais, quelque chose qu’on détient, on ne reconnait sa valeur lorsqu’on la perde. La paix n’a pas de prix. La Guinée a toujours été un pays de paix, un pays d’hospitalité où on a toujours secouru nos frères du Liberia, de la Sierra Leone pendant des moments difficiles. Donc, les guinéens ne doivent en aucun moment quelles qu’en qu’en soient les circonstances, quelles qu’en soient les ambitions, compromettre cette paix. Nous devons nous donner les mains pour travailler pour que ce pays puisse avancer », souhaite-t-il.
Poursuivant, Mr Diaty a fait une précision. « Nous avons depuis 1958 conquis notre indépendance politique, et la vraie bataille c’est notre indépendance économique. Tant que cette indépendance économique n’est pas acquise personne ne doit croiser les bras, et on ne peut pas accéder à l’indépendance économique dans la perturbation, dans l’incompréhension.
Selon lui, les guinéens doivent préserver la paix. « C’est une condition cinequanum de notre existence, de la vie humaine. Alors, j’invite la classe politique, les acteurs de la société civile, les journalistes, tout le peuple de Guinée de se donner la main pour cultiver la paix. Et, nous prions Dieu que ceux qui ne connaissent pas la valeur de la paix reviennent à de meilleurs sentiments pour que la paix soit une réalité dans notre pays », ajoute-t-il.
Pour finir, il a rappelé que la Guinée a besoin du calme pour que les investisseurs viennent pour travailler. « Nous avons besoin du calme pour travailler. Les investisseurs veulent s’orienter vers la Guinée pour nous aider, puisque seul, on ne peut pas tout faire, on a besoin du concours extérieur, mais tant qu’il n’y a pas la paix, l’extérieur aura peur de venir et nous n’aurons pas d’aide, les investisseurs vont fuir, le pays et la pauvreté vont perdurer », conclut-il.



Avatar

Journaliste - Conakry -Guinée Tel : 224 669 49 32 51


Commentaires

http-guineedirectinfos-com