Ahmed Kourouma démissionne du parti GRUP : Mais était-il réellement vice-président de ce parti ?

580

C’est dans un courrier adressé au président Papa Koly Kourouma que l’ex « vice-président » du parti GRUP Ahmed Kourouma a présenté sa démission. Selon lui, son objectif serait de prendre une « direction personnelle ».

« J’ai décidé de quitter la charge de vice-président que j’occupe au sein du Parti GRUP, ainsi que le parti lui-même ». La question que l’on se pose après cette démission est : Ahmed Kourouma était-il réellement le vice-président du parti GRUP ? Il serait difficile de donner une réponse positive à cette question.

En réalité, selon nos informations, le poste de vice-président n’existait pas dans l’organigramme du parti GRUP, ce poste a été une promesse faite à Ahmed par le président, même si la base était au courant. Mais il fallait attendre le congrès pour non seulement valider le poste et par conséquent introniser officiellement Ahmed Kourouma. Fort malheureusement, à notre connaissance cela n’a jamais eu lieu.

Par ailleurs, l’on a vu les sorties d’Ahmed Kourouma au côté de Cellou Dalein Diallo lors de l’assemblée générale de l’UFDG le 20 octobre 2018. Les déclarations inattendues du vice-président d’un autre dont l’objectif principal est de conquérir le pouvoir étaient plutôt surprenantes. Et cela avait mis la puce à l’oreille de l’ensemble des observateurs de la vie politique mais aussi des cadres du parti GRUP.

Ahmed Kourouma disait ceci :

« Nous serons à Sekhoutourya en 2020. Nous avons droit à l’alternance dans ce pays… Nous en avons marre de voir les urnes bourrées. Nous en avons marre que nos votes ne soient pas respectés… je souhaite la victoire de Cellou Dalein Diallo en 2020 pour une seule raison. Parce que, je sais que cet homme va en fin donner le développement économique auquel nous avons droit ». Ces déclarations ont  été un coup massue pour le parti GRUP qui avait aussi pour ambition de conquérir le pouvoir, alors que son « vice-président ».Autrement dit, il faisait la campagne d’un autre candidat pour la conquête du pouvoir. Cette incohérence a été de trop pour celui qui prétend defendre les valeurs de son parti.

En attendant de connaitre la nouvelle direction politique de Kourouma Ahmed, et de la réaction du parti GRUP, l’on serait tenter de dire que c’est un autre « mercato politique » qui s’annonce pour le nouveau démissionnaire.



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com