On refuse d’aller au référendum parce que : « On peut utiliser la démocratie pour tuer la démocratie ». Maître Traoré

5450

Ces derniers temps, « aller au référendum » est devenu un nouvel élément de langage des « Alanmanè ». Pour maître Traoré le refus des défenseurs de la constitution s’explique par le fait que dans les « démocratie des tropiques », les élections ne traduisent pas la volonté du peuple.

Il s’est exprimé ainsi :

« Pourquoi avez-vous peur d’aller au référendum si vous êtes capables de mobiliser tant de personnes ? »  » Vous avez peur parce que vous avez plus de marcheurs que de votants »  » Vous confondez le peuple et la foule « . Voilà quelques-unes des déclarations que l’on entend dans le camp du  » alanmanè ».

Les explications sont très simples.

En effet, on peut bien utiliser un procédé jugé très démocratique (le référendum) pour instaurer de fait un système antidémocratique (une présidence à vie). En d’autres termes, on peut utiliser les armes de la démocratie Pour tuer la démocratie. Par ailleurs, le référendum tout comme une élection ne traduit pas toujours la volonté des citoyens dans nos démocraties tropicales. Attention donc au piège de l’appel direct au peuple. Ce n’est pas toujours dans l’intérêt du peuple.



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com