Législatives 2020: La Ceni apporte des précisions sur les préparatifs.

186

La 4ème reunion inter partie (CIP) s’est tenue ce Mercredi dans un réceptif hôtelier de la place. Pendant cette rencontre les differents acteurs impliqués dans le processus électoral ont planché sur plusieurs thèmes.
Lors de cette 4ème reunion inter partie, Bakary Mansaré vice président de la CENI a tout d abord au nom du president de la Ceni souhaité la bienvenue aux nombreuses participants. Il a ensuite fait un rappel sur le travail abattu par leur institution.《La fusée électorale que nous avons lancée en septembre et qui était censée atterrir en décembre va finalement atterir le 16 Février 2020. C’est la raison pour laquelle, la Ceni a jugé utile de convoquer ce Cip pour ensemble discuter de certaines thématiques》.

Présent a cette rencontre, Paul AMEGAKPO directeur résident du NDI a rassuré que son institution sera toujours disponible à accompagner la Ceni
《Les citoyens qui sont les propriétaires de tout processus électoral et également les parties politiques qui sont leurs clients, ont des questions légitimes. Entre autres: Quand? Comment? Où? Par qui? Par quoi? les opérations de listes électorales seront faites. Quand? Comment? et dans quelles conditions? le fichier électoral serait apprécié comme un fichier viable pouvant conduire aux prochaines élections. A ces questions légitimes, nous sommes sans nul doute convaincus que la Ceni apportera des réponses》. Pour sa part, Boubacar Biro Barry, Directeur adjoint du département planification de la CENI àa présenté quelques résultats obtenus par la Ceni《Au niveau national nous avons formé 18 835 000 membres de CAEERLES. Pour la région de Conakry qui actuellement dans la base de donné 1 269 675 électeurs. Nous avons installé 818 CAEERLES. chaque caeerle comprend 5 membres. Et donc dans ces 818 membres, vous avez 818 représentants de l’administration, 818 représentants de la commune, 818 représentants de l’opposition 818 représentants de la mouvance. Donc toutes les parties prenantes sont pris en compte. Il n’y a pas d’exclusion》.


La commune de Kaloum du fait de son faible taux d’électeurs à 48 caeerles et la commune de Ratoma ayant un grand taux d’électeurs à 306 caeerles. La région de Boké aura 329 caeerles pour 511643 électeurs avec 658 opérateurs de saisie. La région de Faranah 497864 electeurs, 321 caeerles avec 642 opérateurs de saisie. La région de kankan a 984155 électeurs pour 629 caeerles et 1258 opérateurs de saisie. La région de kindia aura 791234 pour 514 caeerles et 1028 opérateurs de saisie. La région de Labé 495832 pour 317 caeerles et 634 opérateurs de saisie. Pour la région de Mamou a 366398 électeurs, 233 caeerles et 466 opérateurs de saisie et pour la région administrative de N’zérekoré à 944584 électeurs, 606 caeerles et 1212 opérateurs de saisie.
Au total 5 861 385 électeurs pour 3767 caeerles 7 534 opérateurs de saisie.
25 pays étrangers dont 14 pays africains étrangers sont retenus par la CENI pour cette révision électorale.



Avatar

Journaliste, Correspondante à Conakry


Commentaires

http-guineedirectinfos-com