Ligue des champions : Pierre Ménès révèle un complot de l’UEFA contre le PSG

146

Le Mardi dernier le Real défait à l’aller, recevait le PSG pour prendre sa revanche sur le club parisien. Mené deux buts à zéro, les parisiens sont parvenus à égaliser suite à un but de M’bappé et de Sarabia. Après le match nul 2-2, Pierre Menès consultant canal +, lors du débriefing n’est pas allé avec le dos de la cuillère. Pour lui, un complot contre le PSG serait organisé par l’UEFA, en ce sens que le club de la capitale est souvent victime des erreurs d’arbitrages lors des rencontres contre les clubs européens. Il a poursuivi son intervention en estimant que la VAR n’est qu’une farce.

L’homme aux « grandes gueules » s’est exprimé ainsi

« La faute de Courtois sur Icardi qui a abouti à une parodie d’arbitrage ! Parce qu’il est évident, une nouvelle fois, que l’utilisation de la VAR est une farce. En fait, l’arbitre est revenu sur sa propre décision puisqu’au moment de l’action, quand Gueye fait sa poussette sur Marcelo, il fait signe de jouer en montrant que c’est une faute bénigne. Et puis, il est appelé par les mickeys dans le bus – qui ont visiblement plus d’autorité qu’en Ligue 1 – et annule le penalty et le carton rouge de Courtois (…) Dans ces cas-là, on n’a qu’à remonter à la faute de Schumacher sur Battiston pour lui mettre un rouge. Cela n’a pas de sens et prouve juste un truc : même avec la VAR, l’UEFA trouve le moyen d’enfler régulièrement le PSG lors des gros matchs. Et elle a même fait coup double sur cette action en avantageant aussi le Real »

Par ailleurs, le club de Paris devrait bénéficier d’un penalty et d’une supériorité numérique à la suite de l’exclusion du gardien belge du real, qui avait commis une faute sur Icardi. L’arbitre de la rencontre après consultation de la VAR, avait annulé le penalty et le carton rouge de Thibault Courtois, en estimant que Gana Gueye avait fait une faute sur Marcelo au début de l’action.

 C’est cette décision arbitrale qui avait mis Pour Pierre Ménès dans tous ses états. Il a estimé que cette décision est ”inacceptable” et démontre selon lui, l’existence d’un complot de l’UEFA contre le Paris-saint-germain.

A noter que les deux équipes avaient déjà composté leurs billets pour le tour suivant bien avant le début du coup d’envoi. Complot ou pas, force est de constater que le PSG a été victime de beaucoup d’arbitrages ces dernières années lors des matchs décisifs. Ce qui a d’ailleurs dans bien des cas, causé son élimination au stade des huitièmes de finale.



Sonny CAMARA

Administrateur Général


Commentaires

http-guineedirectinfos-com